Diane Kruger irradie dans "Sky" et un remake au charme vénéneux de "La Piscine"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Diane Kruger dans le désert américain, Gérard Depardieu perdu dans la forêt, et un remake de "La Piscine" sur une île italienne, c'est le programme de "Cinéma week-end".

C’est là que Diane Kruger et Gilles Lellouche tentent le voyage de la dernière chance pour sauver leur couple. Sauf que dans Sky - c’est le titre du film - la cinéaste Fabienne Berthaud emmène sa muse (elle fait tourner l'actrice allemande dans chacun de ses films) sur des sentiers inconnus :  Las Vegas, oui, mais de l’autre côté du décor, les grands espaces, mais, au milieu des laissés pour compte de l’Amérique. C’est d’ailleurs toute l’originalité de ce film : aller là où on ne l’attend pas, sortir des chemins balisés d’une vie pour renaître et improviser son existence. Et dans ce rôle d’une femme éteinte qui peu à peu se réveille que Diane Kruger irradie.

Il est disponible depuis vendredi 8 directement en e-cinéma, en location sur les plateformes de Vidéo à La Demande.

Un an après avoir filmé Isabelle Huppert et Gérard Depardieu dans la Vallée de la Mort – le long métrage s’intitulait Valley of Love - le réalisateur a eu à nouveau envie de filmer l’acteur, son corps, sa voix, mais seul, cette fois, ou presque.  Une expérience de cinéma minimaliste et fascinante, où Depardieu cherche une issue à cette forêt dans laquelle il s’est perdu.  Peu à peu, il s’essouffle, les forces lui manquent, il divague : radical et hypnotique. 

 

Avec 775.000 entrées en 7 jours. Parmi les nouveautés de mercredi, Les visiteurs – La Révolution sont sur la première marche du classement - 190.000 spectateurs tentés dès mercredi -  mais L’avenir de Mia Hansen Love, avec Isabelle Huppert, résiste : un film lumineux accompagné en musique par Franz Schubert et la voix de Dietrich Fischer-Dieskau.

Vous êtes à nouveau en ligne