Cinéma week-end. "Mandibules" de Quentin Dupieux, pour retourner rire au cinéma

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

 On vous donne envie de retourner en salles, trois jours après la réouverture des cinémas en France, et vous avez l'embarras du choix...

Pour retrouver le rire dans les salles de cinéma, vous pouvez choisir une comédie déjantée, Mandibules. Après Au Poste, avec Benoît Poelvoorde, et Le Daim avec Jean Dujardin, le musicien-réalisateur Quentin Dupieux continue de sortir un nouveau film par an, même si le dernier en date, Mandibules, a dû patienter un an justement, en raison de la pandémie et de la fermeture des salles.

Les spectateurs français ont donc pu enfin le découvrir depuis mercredi 19 mai, avec d'ailleurs de jolis scores en termes d'entrées. Cette nouvelle comédie absurde, qui fait le style de Dupieux, suit les pérégrinations d'un duo de losers attachants sur la Côte d'Azur, incarnés par Grégoire Ludig et David Marsais, le duo du Palmashow star d'internet, qui trouvent une mouche géante dans le coffre d'une voiture et décident de gagner de l'argent avec.

La complicité évidente du duo fonctionne évidemment à merveille, surtout quand ils ponctuent toutes leurs phrases de l'expression "Taureau", qui devrait rapidement devenir un running gag chez les personnes ayant vu le film.

Quentin Dupieux explique comment tout cela peut paraiîre naturel ou improvisé à l'écran. Au casting, on retrouve aussi India Hair, le chanteur Romeo Elvis, Bruno Lochet, et surtout Adèle Exarchoupolos. Elle incarne Agnès, qui ne s'exprime plus qu'en criant, après un accident qui a atteint son cerveau. D'abord hilarant, son personnage devient progressivement très touchant, grâce à l'actrice qui après La Flamme sur Canal + ajoute une nouvelle dimension comique à sa palette. 

5 septembre 2020. Roméo Elvis, Quentin Dupieux, Adèle Exarchopoulos, Grégoire Ludig et David Marsais du film de Quentin Dupieux, \"Mandibules\", au 77e festival du film de Venise en Italie.
5 septembre 2020. Roméo Elvis, Quentin Dupieux, Adèle Exarchopoulos, Grégoire Ludig et David Marsais du film de Quentin Dupieux, "Mandibules", au 77e festival du film de Venise en Italie. (ALESSANDRA BENEDETTI / CORBIS VIA GETTY IMAGES)

Très court (1h12) comme tous les films de Quentin Dupieux, Mandibules est donc une comédie très réussie, sans doute l'un de ses meilleurs films, qui devrait vous inciter à retourner en salles. Le prochain film du réalisateur, Incroyable mais vrai avec Alain Chabat et Léa Drucker, entre autres, est déjà en boite.  

Envole-moi, un feel good movie de Christophe Barratier

Autre comédie en salles depuis mercredi, avec l'étiquette de "feel good movie", soit film qui fait se sentir bien, Envole-moi de Christophe Barratier avec Gérard Lanvin et Victor Belmondo, petit-fils de, avec la gueule et la gouaille du grand-père, un film qui fait penser à Intouchables, un fils à papa insolent s'entichant un peu d'un jeune handicapé.


Et puisque nous sommes dans les comédies, il ne vous aura pas échappé qu'Adieu les cons, de et avec Albert Dupontel, film aux sept Césars, est aussi revenu dans les salles, pour faire à nouveau beaucoup d'entrées comme lors de sa première exploitation à l'automne.  

Avec près de 40 films en salles, vous trouverez forcément votre bonheur selon vos goûts et près de chez vous, on vous rappelle pour terminer que deux films franceinfo sont visibles, ADN de Maïwenn et Slalom de Charlène Favier. 

Vous êtes à nouveau en ligne