Cinéma week-end. Maguy Marin, la danse comme arme politique

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"Maguy Marin : L'urgence d'agir" de David Mambouch est un portrait intime de cette grande chorégraphe française. Plus de quarante ans de carrière et le même engagement, sans concession.

Maguy Marin fait partie de cette génération qui a révolutionné la danse à partir des années 70, comme l'allemande Pina Bausch. Adeptes toutes les deux de la Tantztheater qui a éclaté les codes du classique, elle raconte au réalisateur, qui est son fils, sa vie et son parcours artistique. Les deux sont liés. Fille de réfugiés espagnols fuyant le franquisme, née à Toulouse, passée par Mudra, l'école de Maurice Béjart à Bruxelles, Maguy Marin a mis sur scène des corps plus proches de ceux des spectateurs que des corps parfaits des étoiles du ballet.  

On observait beaucoup les gens dans la rue, ces corps qui allaient être les nôtres, on les puisait dans la vie

Maguy Marin

L'autre engagement de Maguy Marin est politique

Un engagement politique dans ses pièces et dans son rapport au public. Dans le film, on feuillette un album de famille, ce qu'est la compagnie, avec ses décès, ses naissances, et c'est sa pièce mythique May B, créée en 1981, donnée 750 fois dans 46 pays, et que 92 danseurs ont interprétée, qui sert de fil rouge. La radicalité de Maguy Marin n'a pas toujours été comprise, elle se souvient de premières houleuses, comme celle de Umwelt en 2004.      

Exfiltrés d'Emmanuel Hamon raconte une histoire vraie

Emmanuel Hamon raconte l'histoire d'une assistante sociale de banlieue parisienne partie avec son fils faire le djihad, en Syrie. Et elle déchante vite en arrivant sur place. Pour l'exfiltrer, son mari, Swan Arlaud, remue ciel et terre, aidé par son patron à l'hôpital, Charles Berling, où il est infirmier.

Swan Arlaud est un acteur qui a une vraie particularité que j'espère voir au théâtre

Charles Berling

C'est un sujet en plein dans l'actualité, il a le mérite de montrer plusieurs jeunesses, cette femme qui s'est radicalisée, son mari qui n'a rien vu venir, le fils du médecin engagé dans l'humanitaire à la frontière turco-syrienne et un combattant des forces syriennes libres. C'est la deuxième fois en quelques mois que Charles Berling partage l'écran avec Swan Arlaud, "très prometteur jeune acteur français", souligne son aîné.        

Sang froid du norvégien Hans Petter Moland

Dans Sang froid, remake hollywoodien de son propre film Refroidis, le réalisateur norvégien Hans Petter Moland met en scène Liam Neeson. L'acteur dégaine à tour de bras, mais nous fait rire aussi. Dans des étendues enneigées, la vengeance d'un père qui ne croit pas que son fils est mort d'overdose, ça défouraille dans tous les sens, mention spéciale à la bande de narcos indiens qui apportent à ce western contemporain une touche de poésie.  

Stan et Ollie de Jon S.Baird, portrait sur le duo comique Laurel et Hardy

De la poésie, ils en avaient à revendre, Stan et Ollie de Jon S.Baird est un sage biopic sur le duo Laurel et Hardy, quand leur carrière de comiques décline à la fin des années 50. Mais si le film manque de relief, l'interprétation qu'offrent John C. Reily et Steve Coogan est exceptionnelle, ils sont vraiment, Oliver Hardy et Stan Laurel.          

Vous êtes à nouveau en ligne