Cinéma week-end. "Les Témoins de Lendsdorf", l’Histoire ne s’arrête jamais

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le réalisateur israélien Amichai Greenberg signe un film sur la mémoire de la Shoah, mené comme un thriller. 

74 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les historiens ont encore des faits à révéler, c'est ce à quoi s'acharne Yoel, juif orthodoxe et chercheur réputé, qui enquête sur un massacre qui aurait eu lieu dans le village autrichien de Lendsdorf à la toute fin de la guerre. Malgré des recherches poussées, il ne parvient pas à localiser ce prétendu charnier et son institut préférait accepter une donation de l'Autriche qui veut urbaniser la zone, plutôt que de s'entêter.

On peut voir l’Histoire comme un moyen de connaître nos valeurs, ce qui traverse le temps

Amichai Greenberg

Mais cet historien va trouver la vérité grâce aux témoignages classifiés des survivants de la Shoah. C'est un enseignement du film, certains rescapés des camps n'ont rien dit à leurs familles mais ont tout raconté à des chercheurs qui ont précieusement conservé leurs récits. Cette quête de la vérité est menée comme un thriller, éprouvant pour le personnage principal, qui découvre que sa propre judéité est remise en question. Ce film pose des questions universelles sur notre rapport à la mémoire.   

Rebelles d'Allan Mauduit : un western contemporain féministe  

Le trio Cécile de France, Yolande Moreau, Audrey Lamy fait des merveilles dans cette comédie sociale transgressive et jubilatoire. À Boulogne-sur-Mer, trois ouvrières d'une usine de poissons se révoltent contre le pouvoir des mâles dominants en se mettant hors la loi.  

J'adore les films de femmes, 'Convoi de femmes' de William Wellman est un film formidable

Allan Mauduit

Le milieu ouvrier est montré avec sa joie de vivre, ses réparties, sa fierté. Enfin la France se met au diapason des meilleures comédies anglaises et belges, et Allan Mauduit, tout en affirmant un style, multiplie les hommages à de grands cinéastes qui ont su donner aux femmes des rôles de flingueuses prêtes à tout pour un bon paquet de billets, "Touche pas au grisbi" se conjugue au féminin et c'est tant mieux.    

Convoi exceptionnel, le 18e film de Bertrand Blier en 52 ans

Convoi exceptionnel, a été réalisé par Bertrand Blier avec un casting 5 étoiles mené par Christian Clavier et Gérard Depardieu. Sur le papier, on en salivait par avance, mais cette mise en abyme - rarement l'expression n'a été aussi appropriée - de son propre cinéma, laisse sans voix.

Bertrand Blier fait errer Clavier et Depardieu dans une ville la nuit, de scène en scène, ils tentent de suivre un scénario, celui du film ? De leur propre vie ? Qu'ils découvrent chaque fois qu’on leur apporte des feuilles fraîchement écrites. Certes, il y a quelques fulgurances, des références, comme des aveux d'impuissance, à une immense filmographie, mais le sentiment général est l'ennui, voire la gêne.               

Vous êtes à nouveau en ligne