Cinéma week-end. "Les Invisibles" : L'humour comme arme de survie

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Louis-Julien Petit signe une comédie sociale tournée avec des femmes qui jouent quasiment leur propre vie. 

 Elles sont ces "indivisibles" vivant dans la rue, trimbalées d'un centre d'hébergement à l'autre, Louis-Julien Petit en a casté une quinzaine, dans le Nord de la France. C'est leur authenticité, leur force vitale et leur humour déconcertant qui donnent le ton de son film.  

Louis-Julien Petit a mis entre parenthèses trois ans de sa vie pour faire ce film

Audrey Lamy

Autour de ces femmes, les actrices Corinne Masiero, Audrey Lamy et Noémie Lvovsky, dirigent un centre social menacé de fermeture. Pour continuer leur mission, elles vont se mettre hors la loi et de cette révolte loufoque, surgira le regain de fierté solidaire et salvateur. Louis-Julien Petit est un cinéaste qui s'engage sans grand discours, mais chacun de ses films touche juste.  

Forgiven de Roland Joffé, le réalisateur de La Déchirure et de Mission

Roland Joffé restera pour toujours le réalisateur de La Déchirure et de Mission, depuis il n'a jamais retrouvé la même puissance cinématographique, Forgiven raconte l'engagement de Desmond Tutu après la chute de l'apartheid en Afrique du Sud, un film qui vaut surtout pour son acteur principal : Forest Whitaker. Un acteur peut-il sauver un film ? Éternelle question. Forgiven est linéaire, sans surprise, mais la performance de Forest Whitaker est une fois de plus énorme.

Si Desmond Tutu pardonne, en serions-nous capables ? C'est la question que Roland Joffé pose au public

Forest Whitaker

Il est véritablement Desmond Tutu, cet archevêque noir qui en 1994 dirige la commission Vérité et réconciliation, acte fondateur de la naissante nation arc-en-ciel, processus unique qui permettait aux bourreaux de l'apartheid d'obtenir l'amnistie, s'il reconnaissaient leurs crimes.  

Roland Joffé suit Desmond Tutu dans la prison où il va auditionner l'un des pires racistes afrikaner, fier de son passé, un long processus de reconnaissance et de pardon, filmé de façon très classique, mais voilà, Forest Whitaker occupe tout l'écran, pour poser les questions que porte Forgiven.     

L'ovni de la semaine c'est Border de l'iranien installé au Danemark Ali Abassi

Une histoire d'amour entre deux êtres d'apparence humaine, mais qui sont en fait des Trolls, version contemporaine et fantastique de légende nordique. Un film aussi dérangeant que jubilatoire qui porte une brillante réflexion sur notre tolérance envers la laideur, "la beauté cachée des laids" comme le chantait Gainsbourg.  

Les Révoltés, Images et paroles de mai 68

Les Révoltés, Images et paroles de mai 68 est un documentaire de Michel Andrieu et de Jacques Kabadian, oui, encore un docu sur mai 68, mais avec des images inédites, tournées par des militants. On y entend une autre parole, qui évidemment résonne avec l'actualité du moment, comme un miroir inversé : parole d'un mouvement joyeux, dont les acteurs ont une vraie pensée politique et se posent des questions auxquelles à l'évidence, 50 ans après, aucune réponse n'a été apportée.            

Vous êtes à nouveau en ligne