Cinéma week-end. "Le Vent de la liberté" : le ciel n'a pas de frontières

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Michael Bully Herbig relate une incroyable évasion de l'ex-RDA.   

Le Vent de la liberté de Michael Bully Herbig relate l'extraordinaire évasion de deux familles est-allemandes qui, en 1979, décident de fuir à l'ouest ; et c'est en montgolfière qu'elles vont déjouer la surveillance de la police et de la redoutable Stasi, dont l'un des cerbères est voisin du plus motivé de ces candidats à l'exil.  

Il est très important de rappeler à la jeune génération que la liberté est fragile et qu'on doit la protéger

Michael Bully Herbig

Le film suit précisément l'histoire vraie des protagonistes, et comme on connaît déjà la fin, tout son intérêt réside dans le traitement: Le Vent de la liberté est un thriller, certes trop surligné, mais assez angoissant pour qu'on vive, avec les personnages, la peur qui était le quotidien dans l'ex-RDA. Michael Bully Herbig, très populaire en Allemagne pour ses comédies à succès, change ici de registre avec l'ambition de transmettre une histoire qu'il ne faut pas oublier.   

Ray and Liz  de Richard Billingham

Photographe reconnu, il signe son premier film de fiction. Richard Billingham est né en 1970 à Birmingham en Angleterre, dans les années 80 ; quand Margaret Thatcher s'emploie à détruire l'industrie britannique, sa famille plonge dans la misère. Liz sa mère, obèse, occupe ses journées à faire des puzzles, Ray, son père, ouvrier au chômage, sombre avec assiduité dans l'alcoolisme.

Quand j'étais adolescent, j'ai toujours pensé que je devrais travailler plus dur que les autres enfants

Richard Billingham

C'est ce quotidien sordide qu'il met en scène, après avoir connu le succès en photographiant ses parents, images qui ont dérangé par leur crudité mais ébloui par leur humanité. Le film est un choc esthétique dont les anglais ont le secret, si la jeunesse de Richard Billingham apparaît comme atroce, il parvient à en extraire une beauté salvatrice. Le plus étonnant est la résilience dont il a fait preuve pour devenir l'artiste qu'il est aujourd'hui.    

Le film franceinfo : Blanche comme neige d'Anne Fontaine

Le conte de Grimm et le film de Walt Disney sont retournés comme une crêpe.

C'est extrêmement agréable de jouer pendant deux mois un personnage qui est bien avec elle-même

Lou de Laâge

Blanche-Neige contemporaine, Lou de Laâge échappe à la tentative d’élimination de sa marâtre, Isabelle Huppert, et trouve refuge dans un village du Vercors où les sept nains sont des hommes qui vont tomber comme des mouches face au désir de vivre et de jouir de la vie de cette belle innocente. Le mythe du prince charmant est pulvérisé sur l'autel d'un féminisme joyeux.                      

Vous êtes à nouveau en ligne