Cinéma week-end. Comédies pour les vacances et une rétrospective Fassbinder

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le nouveau film d'Agnès Jaoui, "Place publique", co-écrit avec Jean-Pierre Bacri, est le cinquième long métrage de la réalisatrice. 

Place publique raconte l'histoire d'un animateur télé sur le déclin, joué par Jean-Pierre Bacri. Animateur qui se rend à la pendaison de crémaillère de sa productrice. Et cette petite fête est l'occasion de retrouvailles parfois difficiles avec son ex-femme, sa fille, l'occasion de rencontres avec des amis, ex-amis, des rivaux et toute une galerie de personnages. 

On retrouve dans Place publique les sujets favoris d'Agnès Jaoui et de Jean-Pierre Bacri : la célébrité, l'élitisme, les différences sociales mais aussi maintenant le vieillissement, les réseaux sociaux. Confrontés à ces thèmes, les personnages de Place publique ont tous de vilains défauts.  

Le duo Jaoui-Bacri est peut-être un peu moins sévère qu’il y a quelques années. Mais c'est souvent drôle et acide comme ils savent le faire.    

Une autre comédie sur les écrans, Larguées, d'Eloïse Lang

Une comédie avec Miou-Miou, Camille Cottin et Camille Chamoux. Deux sœurs, Rose et Alice, partent en vacances avec leur mère pour lui remonter le moral. Elle vient d’être larguée par le père des deux filles, parti avec une femme plus jeune.     Les deux sœurs sont très différentes Rose (Camille Cottin) est très rock’n roll, très libre quand Alice (Camille Chamoux) est très classique, apparemment maman épanouie.  

De cette situation familiale et des frictions qui en naissent, Eloïse Lang réalise une très bonne comédie sur les femmes, sur leur liberté de choisir leur vie amoureuse avec ou sans enfants, et sur la vie sentimentale et sexuelle d'une sexagénaire.   Comédie résolument moderne avec des personnages très libres comme celui joué par Camille Cottin.    

Larguées d'Eloïse Lang, un film drôle et vif, et le trio Miou-Miou, Cottin, Chamoux est parfait.    

Katie Says Goodbye, premier film de l'américain Wayne Roberts

Film étonnant sur des laissés pour compte de l'Amérique. Thème très à la mode dans le cinéma indépendant américain.  Mais de cette chronique d’un quotidien de misère et de rêve impossible Wayne Roberts fait un film lumineux.

Et cela tient essentiellement à la prestation de l'actrice qui joue le personnage principale : Olivia Cooke que vous avez peut-être découverte récemment dans le dernier Spielberg Ready Player One. Katie Says Goodbye, premier film de Wayne Roberts. 

Autre film américain, entre film d’action et comédie déjantée, Game Night, de John Francis Daley et Jonathan Goldstein. Film plutôt réussi dans la veine des meilleures comédies américaines modernes.   

Le grand retour de Rainer Werner Fassbinder    

Mort à seulement 37 ans en 1982, Rainer Werner Fassbinder est une icône pour les cinéphiles. Il a réalisé une centaine de films, pour le cinéma et la télévision et des pièces de théâtre. Une rétrospective est sortie en salle mercredi accompagnée d'un coffret DVD. Et mercredi  prochain sortira une série télé inédite : 8 heures ne font pas un jour. Le mariage de Maria Braun, Les larmes amères de Petra Von Kant, Querelle de Rainer Werner Fassbinder ressortent en salle accompagnés d'un DVD Carlotta film.    

Le box-office avec d'abord les meilleures sorties. Mercredi, première place pour Love addict, le premier long métrage réalisé par Frank Bellocq avec Kev Adams. Deuxième place pour Larguées et troisième pour Place publique.
En ce qui concerne la semaine précédente, Taxi 5 a attiré plus de 1 500 000 spectateurs. C’est la troisième place dans le classement des meilleures premières semaines 2018.