Les forces aériennes stratégiques ont 50 ans

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cinquante années d’expérience qui soulignent la cohérence opérationnelle d’un outil de tout premier plan au service de la défense de notre pays.

Longtemps associées à la guerre froide, les Forces Aériennes Stratégiques, les FAS ont été créées en janvier 1964 par décret du Général de Gaulle. Quelques mois plus tard, le 8 octobre de cette même année, quatre Mirage IV de l’Escadron 1/91 "Gascogne", armés de la première bombe atomique française, une bombe AN11, de 40 kilotonnes assuraient leur première prise d’alerte. 

Historiquement, les FAS constituent les premières forces sur lesquelles repose la dissuasion nucléaire française. La deuxième composante de notre dissuasion, la Force Océanique Stratégique n’ayant vu le jour qu’en 1972. 

(Mirage 2000N © SIRPA AiR)
 

A leur apogée, les  Forces Aériennes Stratégiques, ont aligné jusqu’à 64 Mirage IV avant l’arrivée des Mirage 2000N puis du Rafale. Au cours de ces 50 dernières années, les FAS ont évolué et connu de nombreuses réorganisations, avec notamment l’abandon en 1986 des missiles balistiques du plateau d’Albion,

Près de 1.500 aviateurs assurent au sein de l’armée de l’air le maintien opérationnel des forces aériennes stratégiques.   L’armée de l’air, qui n’a pas oublié les propos du Général de Gaulle : "On ne sait jamais d’où peut venir la menace, ni d’où peut venir la pression et le chantage ".

En attendant la semaine prochaine, retrouver plus de Chroniques du ciel sur notre  page Facebook et sur notre