Chroniques du ciel. L'envie de voyager en avion reste intacte pour une majorité de Français, selon une étude récente

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Comment les Français voyageront-ils après la pandémie de Covid-19 ? Modifieront-ils leurs habitudes, leur comportement, prendront-ils moins l'avion ? Éléments de réponse, avec une étude réalisée par la Chaire Pégase, à Montpellier.

À plus ou moins long terme, la crise sanitaire laissera de profondes blessures dans l’industrie aéronautique. Toutefois, selon une récente étude de la Chaire Pégase, une chaire dédiée à l’économie du transport aérien, l’envie de voyager en avion reste intacte pour une grande majorité des personnes interrogées, c'est ce qu'explique Paul Chiambaretto, professeur à l’université Montpellier Business School et créateur de la Chaire Pégase.  

On observe une certaine forme d’attentisme dans le comportement des Français. 55% d’entre eux déclarent vouloir attendre six mois avant de reprendre l’avion pour raisons touristiques. Quant au choix des destinations, il a également évolué.

Quant à l’impact du télétravail, sur la diminution des voyages d’affaires, il est relativement limité, ajoute Paul Chiambaretto, qui préfère parler de complémentarité.

Peu de craintes également d’être contaminé à bord d’un avion. Ce qui freine aujourd’hui le passager aérien, c’est surtout l’incertitude quant à l’évolution de la pandémie. 

Vous êtes à nouveau en ligne