Chroniques du ciel. Boeing 747, premier vol en 1969

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il y a tout juste 50 ans, le dimanche 9 février 1969, le Boeing 747, l'avion qui a démocratisé le transport aérien, effectuait son premier vol. 

Le Boeing 747 est devenu un mythe. Il a fait de la terre une Province, il a charterisé le voyage et fait du transport aérien international, un transport de masse au milieu des années 70, mais il a aussi failli tuer la firme de Seattle et entraîné dans son sillage la Pan Am.

Le 747, une incroyable histoire industrielle

Une histoire industrielle née d'un pari au cours d’une partie de pêche en Alaska, entre deux visionnaires, Bill Allen, patron de Boeing et Juan Trippe, président de la Pan Am. Juan Trippe est persuadé que la croissance du transport aérien et surtout les liaisons transatlantiques vont être exponentielles au cours des prochaines années.

Il faut donc trouver plus grand que les 707 existants. "Si tu as le cran de me construire un avion capable de transporter jusqu’à 500 passagers, avec une grande capacité de cargo, je te l’achète", lance Juan Trippe au patron de Boeing. Pour construire le super jumbo, Bill Allen va prendre d’énormes risques pour sa société. Il engage la quasi-totalité du capital de l’avionneur de Seattle.

Le patron de la Pan Am accepte de payer la totalité des avions avant même qu’ils soient construits

Bill Allen avait fait appel à ces mêmes ingénieurs, dont un certain Joe Sutter, le père du 747. Pour déterminer la taille du fuselage du 747, Joe Sutter procède de manière simple et pragmatique. Il dessine un trait autour d’une paire de conteneurs, au-dessus desquels il ajoute une cabine de neuf passagers de front, séparée par deux allées, selon les souhaits de Juan Trippe.

Le cockpit est lui perché sur le dessus du fuselage afin de permettre l’installation d’un nez ouvrant pour le chargement des conteneurs. C’est la première fois qu’un avion sort de cette logique de tube pour le fuselage. Pour assembler le Jumbo, on construit à Everett dans l’État de Washington, ce qui reste aujourd’hui l’une des plus grandes usines au monde. L’usine est tellement grande qu’elle y développe son propre micro climat.    

Un long casse-tête

Suivra un long et coûteux casse-tête pour trouver le moteur capable de faire décoller ce mastodonte de plus de 400 tonnes et régler les milliers de problèmes liés au poids du 747. L’avion est trop gros. Les ingénieurs de Pratt et Withney sont au bord de la crise de nerf. Entre temps, la crise est passée par là, les commandes sont en berne chez Boeing.

Finalement, le miracle se produit, le dimanche 9 février 1969, le Boeing 747 vole pour la première fois pendant une heure et seize minutes. Symboliquement, il est immatriculé N7470.

Plus de quatre milliards et demi de passagers transportés

Un an plus tard, le Boeing 747 entre en service commercial sous les couleurs de la Pan Am avec ses premiers passagers payants entre New York et Londres.

Avec plus de quatre milliards et demi de passagers transportés, l’aventure du 747 a rapporté un flot durable de recettes au constructeur de Seattle et il a permis à Boeing d’asseoir sa suprématie sur le marché aéronautique mondial.        

Vous êtes à nouveau en ligne