Chroniques du ciel. Air France relance sa filière "cadets"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Air France relance sa filière "cadets" et recrute de jeunes pilotes.

Pour prévenir un futur manque d’effectifs, Air France a décidé de rouvrir sa filière "cadets", fermée depuis 2009. La filière "cadets" c’est cette possibilité pour un jeune de devenir pilote de ligne à partir d’un simple baccalauréat, et surtout, à moindre coût. Via cette filière, la compagnie espère former une centaine de jeunes pilotes par an.

Pour postuler, c’est simple

Il faut être ressortissant européen ou Suisse, parler couramment français, posséder un bon niveau d’anglais, et ne pas avoir déjà été éliminé à une sélection d’Air France ou de l’une de ses filiales. Côté diplôme, un simple BAC suffit pour les titulaires de la partie théorique de la licence de pilote de ligne l’ATPL, un bac +2 pour ceux qui ont effectué un cursus scientifique ou un bac+5 pour les autres parcours, et notamment les cycles Master. 

Une fois remplies ces conditions, il faudra passer par une pré-sélection avec des tests de logique, de raisonnement, de culture générale, et bien sûr d'anglais. Suivront des tests psychotechniques et psychomoteurs, des épreuves de groupes et un entretien individuel. Avantage de cette sélection, elle est totalement gratuite, financée par Air France, à l’exception des 160 euros de frais d’inscription.

Pour les heureux sélectionnés, les premières formations débuteront au printemps 2018

Elles dureront deux ans, avec une première partie au sein d’une des écoles partenaires de la compagnie aérienne, et la seconde, au sein du centre de formation Air France. Seront obtenus au fur et à mesure de cette formation : l'ATPL théorique, la licence de pilote professionnel (CPL), les qualifications vol aux instruments (IR) et multi-moteurs (ME/MEP) et la qualification travail en équipage (MCC). Puis différentes qualification de type (QT), soit sur Airbus A320 ou sur Boeing 737 en fonction des besoins du groupe Air France.

Dernier point, pas de limite d'âge, mais il faut être en forme, pour passer ce que l’on appelle, la visite médicale de classe 1, la visite réservée aux professionnels. Le fait de relancer cette filière est motivé par la croissance de la compagnie mais aussi par le nombre de pilotes d’Air France qui partiront en retraite, au cours des prochaines années. Les dossiers de candidature peuvent être déposés en ligne, depuis mercredi dernier.