Les ripoux

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une certaine affaire récente a fait revenir le mot dans les gros titres de la presse : nous parlons aujourd'hui des ripoux, des flics véreux, des gendarmes qui se conduisent mal, de tous ces représentants de la loi qui la violent.
Et la chanson porte témoignage à charge... ce qui évidemment ne préjuge pas de la culpabilité des uns ou des autres dans l'affaire de la PJ lyonnaise !

Les chansons de la chronique d'aujourd'hui : Les Trois gendarmes par Mireille (1933), Viens Poupoule par Mayol (enregistrement de 1932), Gomez et Tavarès par Dad PPDA et Eben (2002), Pays d'amour par Jeanne Cherhal (2010), En garde à vue par Eddy Mitchell (2010), Y'a un yéti par Alain Bashung (1979).

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Et n'oubliez pas que le livre qui accompagnait notre chronique de cet été, Les chansons qui ont tout changé, est sur le kiosque de Radio-France et en librairie avec sa cinquantaine d'histoires de chansons historiques, de Ne me quitte pas de Jacques Brel à Didi de Khaled, de Rock Around the Clock par Bill Haley à Mignonne allons voir si la rose... Et vous pouvez retrouver toutes les chroniques sur le site spécial de la chroniqueen entrant le mot de passe auclairdelalune et en choisissant la rubrique "demandez le programme".

Vous êtes à nouveau en ligne