Un été 68. 5 août 1968 : Jacques Dutronc prépare la bombe de 'L'Opportuniste"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout cet été, nous retrouvons au jour le jour l’actualité musicale d’une saison exceptionnelle, alors que la France vient de vivre un mois de mai historique. Aujourd’hui, un sourire narquois porté sur la nature humaine face aux événements  - par exemple, Mai 68.

Nous sommes le 5 août 1968 et Jacques Dutronc, comme beaucoup d’autres artistes, se questionne sur Mai 68. Les événements du printemps lui ont fait interrompre brutalement sa tournée, comme beaucoup d’autres artistes. Il a pu contempler, avec son habituel sourire narquois, les conversions parfois spectaculaires d’artistes que l’on a vu passer à toute allure des music-halls à la cour de la Sorbonne, des studios d’enregistrement aux cours d’usines occupées.

Jacques Dutronc a 25 ans mais il a un complice quadragénaire. Son parolier Jacques Lanzmann est un observateur acide de son époque et - souvent à quatre mains avec sa compagne, Anne Segalen - il écrit des chansons qui saisissent aussi bien l’esprit que l’écume de l’époque.

Dans cet épisode d’Un été 68, vous entendez des extraits de :

Jacques Dutronc, L'Opportuniste, 1968

Jacques Dutronc, Et moi, et moi, et moi, 1966

Jacques Dutronc, Les Playboys, 1966

Jacques Dutronc, La Publicité, 1968

Jacques Dutronc, Il est cinq heures Paris s'éveille, 1967

Jacques Dutronc, Il est cinq heures Paris s'éveille, 1967

Vanessa Hachloum (Jacqueline Danno), Il est cinq heures, 1968 (enregistrement de 1974)

Les Charlots, Je suis trop beau, 1968

Jacques Dutronc, L'Opportuniste, 1968


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Cet été, vous pouvez aussi retrouver sur France Inter les quarante épisodes d’une autre série écrite par Bertrand Dicale sur les chansons de la Première Guerre mondiale, Carnet de chants 1914-1918

En juillet et août dernier, nous avons passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été 2014 sur France Info, consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil. 

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

Vous êtes à nouveau en ligne