Un été 68. 25 août 1968 : Mai est fini, l'espoir perdure

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Eté 68,  la France vient de vivre un mois de mai historique. A la rentrée 68 et témoignent d'un sentiment de défaite des insurgés du printemps.

Nous sommes le 25 août 1968. C’est la rentrée. Après des vacances pendant lesquelles on a repavé les rues du Quartier Latin et nettoyé les murs, le retour à la normale -pour employer l’expression du pouvoir gaulliste-, mais aussi d’une grande partie de l’opinion, le retour à la normale se poursuit.

Bien sûr, il a fallu s’adapter, faire comme si le baccalauréat et de multiples autres examens s’étaient vraiment déroulés normalement, mais la rentrée se déroulera à peu près comme chaque année précédemment.

Et dans les chansons enregistrées à la fin de cet été 1968, on sent poindre un sentiment singulier, que l’on ne parviendra pas forcément à comprendre cinquante ans plus tard. Parce qu’en 2018, on a l’impression que Mai 68 a tout changé, que Mai 68 a vaincu l’ancien monde, que Mai 68 est une victoire. Eh bien non...

Dans cet épisode d’Un été 68, vous entendez des extraits de :

Dominique Grange, A bas l'état policier, 1968

Dominique Grange, Grève illimitée, 1968

Lise Medini, Charognes, 1969

Guy Grosso, dans Au risque de vous plaire, émission de Jean-Christophe Averty, 25 août 1968

Comité d'agitation culturelle, Ils ont tué nos camarades, 1968

Les Barricadiers, Des canons, 1968

Vanessa Hachloum (Jacqueline Danno), Chanson du CMDO, 1968 (enregistrement de 1974)

Anne Vanderlove, Ballade au vent des collines, 1968


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Cet été, vous pouvez aussi retrouver sur France Inter les quarante épisodes d’une autre série écrite par Bertrand Dicale sur les chansons de la Première Guerre mondiale, Carnet de chants 1914-1918

En juillet et août dernier, nous avons passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été 2014 sur France Info, consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil. 

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

Vous êtes à nouveau en ligne