Un été 68. 14 août 1968 : François de Roubaix compose pour Alain Delon

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout cet été, nous retrouvons au jour le jour l’actualité musicale d’une saison exceptionnelle, alors que la France vient de vivre un mois de mai historique. Aujourd’hui, la sortie d'"Adieu l'ami", film policier qui restera surtout dans l'histoire du cinéma comme une des partitions les plus impressionnantes d'un jeune compositeur pour l'image.

Nous sommes le 14 août 1968. Dans les salles de cinéma sort un film policier, Adieu l’ami. Le scénario est de Sébastien Japrisot, la réalisation est de Jean Herman, que l’on connaitra plus tard, surtout sous son nom de plume, Jean Vautrin. En tête de distribution, Alain Delon et Charles Bronson.   

Mais, si l’on parle beaucoup d’Alain Delon en ce mois d’aoîut 1968, c’est surtout parce qu’il tourne sur la Côte d’Azur un film de Jacques Deray avec la jeune Jane Birkin, avec Maurice Ronay et surtout Romy Schneider. La Piscine fait de l’ombre à Adieu l’ami qui – il faut bien le reconnaître – n’est pas vraiment un chef d’œuvre. Et s’il arrivera, cinquante ans plus tard, en 2018, que l’on se penche avec nostalgie sur Adieu l’ami, ce n’est pas pour le duo-duel entre Delon et Bronson, non, c’est pour sa bande originale, composée par l'immense François de Roubaix.

Dans cet épisode d’Un été 68, vous entendez des extraits de :

François de Roubaix, Adieu l'ami (BOF Adieu l'ami), 1968

Bande annonce d'Adieu l'ami, 1968

Alain Delon et Romy Schneider à l'aéroport de Nice, reportage télévisé,12 août 1968

François de Roubaix, Franz et Dino (BOF Adieu l'ami), 1968

François de Roubaix, Propp  (BOF Adieu l'ami), 1968

François de Roubaix, Franz et Dino (BOF Adieu l'ami), 1968

François de Roubaix, Le Samouraï (BOF Le Samouraï), 1967

François de Roubaix, Piti-piti-pas (BOF L'Homme orchestre), 1970

François de Roubaix, La Scoumoune (BOF La Scoumoune), 1972

François de Roubaix, Le Vieux Fusil (BOF Le Vieux Fusil), 1975

François de Roubaix, Chapi chapo, 1974

François de Roubaix, Adieu l'ami (BOF Adieu l'ami), 1968.

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Cet été, vous pouvez aussi retrouver sur France Inter les quarante épisodes d’une autre série écrite par Bertrand Dicale sur les chansons de la Première Guerre mondiale, Carnet de chants 1914-1918

En juillet et août dernier, nous avons passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été 2014 sur France Info, consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil. 

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

Vous êtes à nouveau en ligne