Chantons Claire Chazal (et aussi Léon Zitrone)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le départ de la présentatrice des journaux du week-end de TF1 met en émoi le monde des médias. C'est l'occasion d'écouter quelle trace ses 24 ans de règne laissent dans la chanson.

 Vous l’avez entendu cette semaine sur France Info : le règne de Claire Chazal sur les journaux du week-end de TF1 va s’achever. Cela nous donne l’occasion de réécouter les chansons qui parlent d’elle. Mais aussi toutes celles qui célèbrent un autre présentateur de journal télévisé, Léon Zitrone – et elles sont nombreuses. 

 

 

Dans le premier épisode de cette chronique ce week-end, vous entendez des extraits de :

 

Les Musclés, Claire Chazal , 1995

Phénoménal Club, Il est vraiment phénoménal , 1997

Léon Zitrone et Guy Lux, Auteuil, Longchamp, Saint Cloud, 1964

Léo Ferré, La Mélancolie , 1964

Les Parisiennes, Y'a comme un défaut , 1967

Carlos, Le Tiercé, 1974

Jean Ferrat, Le Fantôme , 1975

Jean Guidoni, Tout va bien, 1982

Gilbert Bécaud, Au magasin d'antiquités , 1969

Georges Chelon, Merci d'être venus, 2002

Les Musclés, Claire Chazal , 1995

 

 

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Vous pouvez retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série de l’été dernier, consacrée à des rumeurs, on-dit et fausses réputations, Ça sonne faux.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

Professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire.