Ces chansons qui font les fêtes. "Amsterdam" ou l'exotisme paradoxal de Jacques Brel

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pendant ces vacances de fin d'année, nous glanons des cadeaux de plaisir et de partage dans les classiques de la chanson française. Aujourd'hui, une des chansons les plus célèbres de Brel, qui fait courir Beethoven dans un port mythologique... et nous fait rêver beaucoup plus que son auteur. 

Amsterdam de Jacques Brel, enregistré en 1964 à l’Olympia. C’est pour cela, que si vous avez découvert cette chanson en streaming de qualité avec des petits écouteurs blancs dans les oreilles, vous trouvez que le son n’est pas excellent. C’est un enregistrement en public et l’on n’a pas une qualité sonore exceptionnelle. De toute façon, on n’a pas mieux, il n’y a pas d’enregistrement d’Amsterdam par Jacques Brel en studio. Pourtant, quelle ampleur, quel souffle, quelle poésie, quelle vérité – quel monument. Mais non, on n’a pas mieux que cette version historique d’une première à l’Olympia. Il est exceptionnel, d’ailleurs, ce concert, puisque deux autres chasons n’ont pas été enregistrées, ni avant ni après en studio.

Dans cet épisode de Ces chansons qui font les fêtes, vous entendez des extraits de :

Jacques Brel, Amsterdam, 1964

Jacques Brel, Les Jardins du casino, 1964

Jacques Brel, Les Timides, 1964

Jacques Brel, Vieillir, 1977

Jacques Brel, Amsterdam, 1964

Lynne Dawson, Since Greybeards Inform Us WoO 153 n° 4, 2009

Jacques Brel, Amsterdam, 1964

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chansonexploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson françaisecoédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne