Ces chansons qui font la France. "Vesoul" de Jacques Brel (1968)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout cet été, nous visitons en chansons la France, ses régions, ses villes, ses villages... Aujourd'hui, la préfecture de la Haute-Saône, peut-être moins connue pour elle-même que pour un certain "chauffe, Marcel".

Ah, Vesoul ! La préfecture du département de la Haute-Saône a cette particularité d’être sans doute moins célèbre pour elle-même que pour une chanson, écrite, composée et interprétée par Jacques Brel, et qui parle grosso modo de relations conjugales, de voyages à travers l’Europe et, semble-t-il, de maladies vénériennes. Et ça ne parle pas du tout de Vesoul.

D’ailleurs le texte parle également de Vierzon et on sait que la chanson a failli s’appeler Vesoul-Vierzon. Cela ne l’a pas empêchée de devenir un immense classique et, plutôt que de vous faire une longue énumération, je vous propose une minute de Vesoul – au pluriel.

Dans cet épisode de notre chronique Ces chansons qui font la France, vous entendez des extraits de :

Jacques Brel, Vesoul, 1968

Daniel Guichard, Vesoul, 1996

Jean Guidoni, Vesoul, 1998

Marcel Amont, Vesoul, 2003

Thomas Dutronc, Vesoul, 2019

Florent Pagny, Vesoul, 2007

HK, Vesoul, 2013

Marcel Azzola, Vesoul, 1968

Jacques Brel, Vesoul, 1968

Dupont et Pondu, Chauffe Marcel, 1967

Antoine, Je dis ce que je pense et je vis comme je veux, 1966

Les Charlots, Je dis n'importe quoi, je fais tout ce qu'on me dit, 1967

Jacques Brel, Vesoul, 1968


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

Vous êtes à nouveau en ligne