Ces chansons qui font la France. "Corsica" par Jacques Dutronc (1987)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout cet été, nous visitons en chansons la France, ses régions, ses villes, ses villages. Aujourd'hui,la célébration de la Corse par un artiste parisien qui, comme quelques-uns de ses confrères, aime passionnément cette île.

On connaît bien Jacques Dutronc qui, dans le personnage de ses chansons, n’a jamais clamé haut et fort la modestie et la discrétion. Et là, en 1987, sur son album CQFDutronc, on l’entend reprendre patiemment, avec une infime nuance d’hésitation respectueuse, phrase après phrase, le premier couplet de la chanson Corsica.

Si on traduit, cela nous dit : "Je l’ai dans mon cœur, l’âme secrète d’une vallée tranquille, comme cet été qui dort loin, une terre silencieuse." Et la voix corse, c’est celle de Jean-François Bernardini, poète, chanteur, activiste de la paix et porte-parole – il préfère ce mot-là à celui de leader – du groupe corse le plus célèbre, I Muvrini.

Dans cet épisode de notre chronique Ces chansons qui font la France,  vous entendez des extraits de :

Jacques Dutronc,  Corsica,  1987

Michel Sardou,  Corsica,  2000

Yves Duteil,  Les Corses,  1993

François Feldman,  Corsica,  1991

Mireille Mathieu,  Corsica,  1972

Didier Barbelivien,  La Corse en elle-même,  2016

Jacques Dutronc,  Corsica,  1987

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

Vous êtes à nouveau en ligne