Ces chansons qui font l'été. "Macumba" de Jean-Pierre Mader, une tragédie qui se danse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les tubes de l’été ont parfois un rapport avec l’actualité du moment. Dans sa chronique "Ces chansons qui font l’été", Bertrand Dicale explore donc notre mémoire collective à la recherche de ces rencontres entre l’histoire et la chanson française. Jeudi, "Macumba" de Jean-Pierre Mader, gros succès de 1985 dont les auditeurs ne réalisent pas qu’il s’agit du drame d’une jeune prostituée.  

Il est possible qu’en quelques secondes, un extrait de Macumba vous ait ramené à l’été 1985 – souvenez-vous, c’est l’été de l’affaire du Rainbow Warrior, de la mort de Michel Audiard et de Macumba qui trotte dans la tête. C’est ce que les Anglo-saxons appellent un "ear worm" – littérallement un ver d’oreille, c’est-à-dire un thème musical que l’on fredonne machinalement pendant des heures et des heures, une fois qu’on l’a entendu.

Ça, c’est le talent de Jean-Pierre Mader, qui compte parmi les quelques Français qui portent à des sommets les techniques, les couleurs et les rythmiques de la synth-pop. L’année précédente, il avait déjà placé dans le Top une chanson à la fois dansante et inquiétante, Disparue.  

Dans cet épisode de Ces chansons qui font l’été, vous entendez des extraits de :

Jean-Pierre Mader, Macumba, 1985

Jean-Pierre Mader, Disparue, 1984

Jean-Pierre Mader, Macumba, 1985

Lucienne Delyle, La Boîte à Johnny, 1945

Hervé Guillemer, Fanchon de Saint-Malo, 2012

Jacques Brel, Amsterdam, 1964

France Inter, Inter actualités de 19H00 du 2 septembre 1985

Jean-Pierre Mader, Macumba, 1985

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

Pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne