Ces chansons qui font l'été. "Amour d’été" par Johnny Hallyday, ou la légitimité des amours provisoires

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les tubes de l’été ont parfois un rapport avec l’actualité du moment. Dans sa chronique, Bertrand Dicale explore donc notre mémoire collective à la recherche de ces rencontres entre l’histoire et la chanson française. Lundi, "Amour d’été" par Johnny Hallyday, adaptation française de "Love Me Tender" d’Elvis Presley qui, en 1967, sape le mythe de l’amour pour une vie – et donc, en creux, l’institution du mariage.

Il y a des tubes de l’été qui sont des tubes de l’été au carré, si vous me permettez. Amour d’été est un slow, pratique déterminante dans la séduction pour les jeunes générations des années 60 et 70, notamment dans les bals de l’été, les boums de l’été, les boîtes de l’été ou les campings de l’été. Et de quoi nous parle cette chanson de Johnny, tube de l’été 1967 ? Elle nous parle des amours d’été que, précisément, cette chanson essaie de favoriser musicalement, mais aussi de décomplexer du point de vue moral. 

Dans cet épisode de Ces chansons qui font l’été, vous entendez des extraits de :

Johnny Hallyday, Amour d'été, 1967

Christophe, Aline, 1965

Elvis Presley, Love Me Tender, 1956

France Inter, Grandes enquêtes du 1er septembre 1967 : les jeunes couples (avec Jean-Paul Ollivier)

Johnny Hallyday, Amour d'été, 1967.

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

Pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne