Ces chansons qui font l'actu. Une histoire du piéton à Paris

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Avant d'y être contraint par la grève à la RATP, le Parisien a toujours beaucoup marché. C'est même une part de son identité...

Comme à chaque fois que les salariés de la RATP suivent majoritairement les mots d’ordre de grève de leurs syndicats, on voit dans la capitale et les communes de la petite couronne beaucoup de piétons néophytes – le genre qui vous demandent à Montparnasse le plus court chemin à pied pour Bastille, ou qui, après avoir traversé depuis des années la Seine par la ligne 13, prennent pour la première fois le pont de la Concorde… À tous ceux-là, la chanson apporte des consolations historiques.  

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Marie France, La Chanson du petit piéton, 1954

Georges Tabet, Pour me rendre à mon bureau, 1945

Georges Brassens, Pour me rendre à mon bureau, 1980

Les Ogres de Barback, Pour me rendre à mon bureau, 2000

Alibert, Elle avait des semelles en bois, 1941

Maurice Chevalier, La Symphonie des semelles en bois, 1943

Tonton David, Il marche seul, 1994

Alain Souchon, C'est déjà ça, 1993

Les Tit' Nassels, Les Gens qui marchent seuls, 2013

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Tout cet été, nous avons eu le plaisir d'une longue conversation musicale avec une immense artiste dans La Playlist de Françoise Hardy. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous êtes à nouveau en ligne