Ces chansons qui font l'actu. Une gifle, qu'est-ce que c'est ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Indépendamment de ce qu'il est advenu au président Macron, il faut bien admettre que cet acte de violence physique revêt dans notre culture populaire des fonctions très variées - et souvent abstraites. 

"On en prend des gifles et on en veut encore". Ce que dit Tom Poisson dans cette chanson parue l’an dernier est un peu abusif. Mais on dit volontiers des choses comme celles-là – on parle de gifles métaphoriques, de claques abstraites, de mandales morales, mais quand arrive la gifle, la vraie, on réalise soudain ce dont on parle. Un acte de violence, comme celui qui a été jugé jeudi en comparution immédiate, après l’agression du président de la République, mardi 8 juin.

Et cela nous interroge, évidement, sur la place que nous accordons symboliquement à cette violence que – souvent – les tribunaux qualifient de bénigne. Est-ce pour cela que l’on peut avoir la nostalgie des claques de jadis, comme quand Maxime Le Forestier décrit une enfance ordinaire dans Mon frère en 1972.  

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Tom Poisson, Les Gifles, 2020

Maxime Le Forestier, Mon frère, 1972

Louis Massis, Une bonne paire de claques, 1959

Bourvil et Louis de Funès dans La Grande Vadrouille de Gérard Oury, 1966

Henri Salvador, Une bonne paire de claques, 1959

Pierre Perret, Doux avec Loulou, 1998

Renaud, Laisse béton, 1977

Mouloudji, Les Cocus, 1962

Edith Piaf, Bravo pour le clown, 1953

Mama Béa Tékielski, Les Clowns, 1977

Charles Aznavour, Je n'entends rien, 2003

Louis Massis, Une bonne paire de claques, 1959  




Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chansonexploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson françaisecoédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne