Ces chansons qui font l'actu. Toutes les chansons françaises sont-elles brésiliennes?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On ne peut plus prendre l'avion pour le Brésil mais il nous reste beaucoup de tubes, qui nous rappellent l'imprégnation brésilienne de notre culture populaire. 

Dans l’immédiat, ça ne va pas être très simple d’aller à Rio, même si la suspension des vols entre la France et le Brésil ne dure pas plus de quelques jours.

Le grand succès de Dario Moreno en 1958, Si tu vas à Rio, peut sembler un peu franchouillard mais il ne faut pas perdre de vue que c’est une chanson brésilienne. Et c’est un peu le début d’une présence constante de cette musique dans notre culture populaire. Parce que les chansons françaises venues du Brésil sont nombreuses – même si on ne le sait pas toujours.  

Dans le second épisode de Ces chansons qui font l’actu diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Dario Moreno, Si tu vas à Rio, 1958

Marcel Zanini, Tu veux ou tu veux pas, 1970

Michel Fugain, Fais comme l'oiseau, 1971

Pierre Vassiliu, Qui c'est celui-là, 1974

Nana Mouskouri, Quand tu chantes, 1976

Jacqueline François, La Fille d'Ipanema, 1964

Sacha Distel, La Fille d'Ipanema, 1964

Pauline Croze, La Fille d'Ipanema, 2017

Jean-Louis Murat, Insensible, 1997

Henri Salvador, Tu sais je vais t'aimer, 2006

Dalida, La Banda, 1967

Claude Nougaro, Tu verras, 1978

Les Bombes 2 Bal, On adore le forro, 2004



Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chansonexploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson françaisecoédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne