Ces chansons qui font l'actu. Souvenons-nous du menu des restaurants

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que les restaurants ne sont pas encore déconfinés, retournons aux chansons qui nous rappellent l'attachement collectif que nous avons pour eux.

Nous sommes un certain nombre à trouver ce moment délicieux, et d’autres, qui le redoutons. Mais c’est sûr qu’il y a quelque chose de très typiquement français dans la manière dont une tablée commande au restaurant, comme dans cette chanson du très souriant et très fraternel Pierre Vassiliu, une chanson qui s’intitule tout simplement Messieurs j’vous sers quoi.

Et, en ce moment, on ne sert rien – ou alors à emporter. Les restaurants sont fermés et vont le rester encore au moins un mois, ce qui n’est pas seulement une tragédie pour des centaines de milliers de professionnels mais aussi un bouleversement dans le quotidien de millions de Français. Pour tout dire, on a l’impression d’être au régime.

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Pierre Vassiliu, Messieurs, j'vous sers quoi, 1975

Alice Dona, Chanson hypocalorique, 2004

Henri Tachan, La Table Habituelle, 1969

Chanson Plus Bifluorée, Repas boogie wah, 1991

Lizzy Ling, Le Restaurant , 2015

Yvette Giraud, Le Restaurant chinois, 1962

Michel Delpech, Le Restaurant chinois, 1966

Jany L, Le Restaurant chinois, 1969

Pierre Vassiliu, Messieurs, j'vous sers quoi, 1975  

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 


Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne