Ces chansons qui font l'actu. Rester envers et contre tout : la chanson n'est pas toujours contre

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que Donald Trump refuse d'admettre sa défaite à l'élection présidentielle américaine, retour dans notre culture populaire sur la figure de l'obstiné qui se cramponne à sa place...

"Je n’partirai pas, je n’irai nulle part, je ne veux pas voir la réalité" : parfois, une chanson vole au-devant de l’actualité. Ce titre du duo rock underground Arne Vinzon, une chanson de 2013, semble parler à la place de Donald Trump.

Le président américain, contre tous les usages, contre les tous les conseils et même contre tous les faits, a refusé de reconnaître sa défaite à l’élection du 3 novembre ; et l’on a vu certains de ses proches, y compris des membres du gouvernement américain, se dire certains qu’il allait effectuer un second mandat présidentiel puisqu’il aurait gagné les élections. Mais il n’y a pas que le rock français qui puisse se faire son porte-parole. Le prince des poètes lui-même, Jean Cocteau, semble le contempler dans un texte chanté par le baryton Jean-François Gardeil...

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Arne Vinzon, Je ne partirai pas je n'irai nulle part, 2013

Jean-François Gardeil, Tu sembles parti mais tu restes, 1989

Charles Aznavour, Et moi je reste là, 2015

Malicorne, Je resterai ici, 2010

Les Octaves, Nous ne bougerons pas, 1972

Leslie, Je suis et je resterai, 2002

Bruno Blum, Si je reste, 2001

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 


Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne