Ces chansons qui font l'actu. Remaniement et valse-hésitation

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La chanson populaire n'aime pas que l'on tarde à faire son choix et, de Marcel Zanini à Emily Loizeau, elle est cruelle avec les hésitants et les indécis. 

Une valse-hésitation, ce n'est pas seulement un Président et un Premier ministre qui tardent à nommer des ministres en préservant de savants équilibres. C'est aussi une forme musicale singulière...

Dans le premier épisode de cette chronique diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Isabelle Bazin, Valse hésitation, 2012

Eric Le Sage, L'invitation au château FP 138 : Mouvement de valse hésitation (Acte II) - pour piano violon et clarinette, 1947 (enregistrement de 2016)

Mademoiselle K, Le Cul entre deux chaises, 2006

Zanini, Tu veux ou tu veux pas ?, 1970

Gaston Gabaroche, J'hésite, 1929

Emily Loizeau, Je ne sais pas choisir, 2005

Les Jumelles, Il faut choisir, 1963

Vency, N'hésite pas, 1964

Katty Line, N'hésite pas quand l'amour t'appelle, 1967

Johnny Hallyday, Celui que tu préfères, 1964

Maxime Le Forestier, Choisissez-moi, 1995

Emily Loizeau, Je ne sais pas choisir, 2005





Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous êtes à nouveau en ligne