Ces chansons qui font l'actu. Les artistes veulent du fric (ou de la moula)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jay Z est donc officiellement le premier milliardaire du rap. Mais n'est-il pas un exemple que beaucoup d'autres voudraient suivre ?

Nous vous en avons parlé cette semaine sur franceinfo : J Zay est officiellement le recordman de gains de l’histoire du rap puisqu’il est désormais milliardaire en dollars. Ça vous épate ? Lui aussi. En 2017, dans son titre The Story of OJ, il racontait son étonnement devant sa collection d’œuvres d’arts qui valait un million de dollars à l’achat, deux millions deux ans plus tard, puis huit millions de dollars… Mais il prévient : "F... livin’ rich and dying broke" – pas question de vivre riche et de mourir fauché. Il faut investir.

Dans le premier épisode de cette chronique ce week-end, vous entendez des extraits de :

Jay Z, The Story of OJ, 2017

Ninho feat. MHD, Bénéfice, 2018

Booba, Caramel, 2012

Gradur feat. Niska, La Moula, 2015

Ronnie Bird, Chante, 1966

Le Bain Didonc, Achetez notre disque, 1965

Jay Z, The Story of OJ, 2017

La Fouine, J'rap pour le fric, 2005

Charles Aznavour, Je m'voyais déjà, 1960


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous êtes à nouveau en ligne