Ces chansons qui font l'actu. Le loup n'est-il pas un brave type ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que le bruit court de la présence de loups en Île-de-France, revenons sur le retournement d'image concernant ce carnassier.

Vous l’avez entendu sur franceinfo cette semaine, on soupçonne un loup d’avoir tué et dévoré un poulain à Dourdan en Essonne. Évidemment, les autorités rassurent – d’ailleurs, on n’est même pas sûr que ce soit un loup.

En France, il y a plus de chiens errants que de loups sauvages qui dévorent des moutons, des chèvres ou des enfants, mais on conserve, enfouie dans notre mémoire collective, la terreur ancestrale de cet animal qu’il importe d’exterminer. Mais, même si l’on a beaucoup chanté la terrible mâchoire du loup, il a fini par devenir un personnage sympathique.

 

Dans le premier épisode de cette chronique ce week-end, vous entendez des extraits de :

 

Serge Reggiani, Les loups sont entrés dans Paris, 1968

Carré de Deux, Mon père a tué un loup, 2012

Hélène Bohy, Prend garde au loup, 1996

Cléa Vincent, Méchant loup, 2014

Henri Tachan, Le Grand méchant loup, 2000

Jean-Claude Annoux, Les Jeunes loups, 1964

Mercadier, Les Loups , 1916 (enregistrement 1918)

Alain Bashung, Chanson du loup, 1997

François Morel et l'Orchestre national de France, Le Retour du Loup: Pierre eut pitié du loup, 2016

Serge Reggiani, Les loups sont entrés dans Paris, 1968

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

 

Tout l’été dernier, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et France Info.

 

 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

Vous pouvez retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série de l’été dernier, consacrée à des rumeurs, on-dit et fausses réputations, Ça sonne faux.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.