Ces chansons qui font l'actu. L'Amérique en guerre, "Over There"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il y a 100 ans, l'entrée dans la Première Guerre mondiale des États-Unis est notamment marquée par une chanson restée classique.

Nous les Français, nous avons Madelon. Les Britanniques ont Tipperrary et les Américains ont Over There. Mais si Madelon et Tipperary sont des chansons d’avant-guerre devenues les symboles de la Première Guerre Mondiale dans les mémoires nationales, Over There a été écrit et composé le 7 avril 1917, le lendemain de l’entrée en guerre des États-Unis contre l’Allemagne, l’Autriche et leurs alliés.

C’est Georges Cohan qui est l’auteur et compositeur d’Over There, lui qui lance cette phrase géniale, "The Yanks are coming", qui sera le cri de guerre d’une nation volant au secours de ses alliés européens.

 

Dans le premier épisode de cette chronique ce week-end, vous entendez des extraits de :

 

Bill Murray, Over There, 1918

Gene Kelly, Grand Old Flag - Yankee Doodle Boy, 1947

Caruso, Over There, 1918

Al Jolson, Tell That To The Marines, 1918

Al Jolson, Hello Central Give Me No Man's Land, 1918

Van & Schenck, The Ragtime Volunteers Are Off To War, 1917

Van & Schenck, I Don't Want To Get Well, 1917

Bill Murray, Over There, 1918

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

 

Tout l’été dernier, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et France Info.

 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

Vous pouvez retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série de l’été dernier, consacrée à des rumeurs, on-dit et fausses réputations, Ça sonne faux.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

 

Vous êtes à nouveau en ligne