Ces chansons qui font l'actu. Féminicides : des crimes pour rire ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La chanson présente souvent des fictions d'assassinats de femmes par leurs conjoints ou leurs compagnons. Des comédies qui posent des questions...

Comme on emploie le futur dans Les Petits Pavés, chanson fort vénérable écrite par Maurice Vaucaire en 1891, et chantée ici par le presque aussi vénérable Jacques Douai. Il y a là des promesse de crime, et de crime bien crapuleux : cet homme va défoncer à coups de pavés le crâne de la femme qu’il dit aimer.

Serge Gainsbourg admirait Les Petits Pavés, qu’il a plusieurs fois chanté à la télévision et qui inspire de manière subliminale un crime qu’il a décrit en 1976. Vous avez évidemment reconnu Crime à l’extincteur, dénouement tragique de la passion de Marilou et de l’Homme à tête de chou.

Dans le second épisode de Ces chansons qui font l’actu diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :

Jacques Douai, Les Petits Pavés, 1891 (enregistrement de 1960)

Serge Gainsbourg, Meurtre à l'extincteur, 1976

Michel Jonasz, J'veux pas qu'tu t'en ailles, 1977

Claude Nougaro, Jalousie, 1977

Charles Trenet, L'Hôtel borgne, 1970

Clothilde, Fallait pas écraser la queue du chat, 1967

Olivier Daviaud, Oui et non, 1945 (enregistrement de 2011)  

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 


Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne