Ces chansons qui font l'été. "Dizzidence Politik" ou Indochine contre l'URSS

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dans sa chronique "Ces chansons qui font l’été", Bertrand Dicale explore notre mémoire collective à la recherche de ces rencontres entre l’histoire et la chanson française. Aujourd’hui, "Dizzidence Politik", premier 45 tours du groupe Indochine qui, en 1982, décrit l’enfer totalitaire soviétique – tout en dansant.

Il y a des tubes qui concernent des millions de gens et des tubes qui ont une énorme importance pour moins de monde – même s’ils donnent à tout jamais leurs couleurs à une saison. Pendant l’été 1982, Dizzidence Politik fait cet effet-là. C’est le premier 45 tours d’un jeune groupe parisien, Indochine. Et sur une rythmique, sur un son, sur une atmosphère résolument modernes, on entend parler de dissidence, d’hôpitaux psychiatriques, de stalinsime. Est-ce une métaphore ? Non. Pas du tout. Au bout d’une minute trente de chanson, tous les doutes sont levés : on parle bien de l'URSS.

Dans cet épisode de Ces chansons qui font l’été, vous entendez des extraits de :

Indochine, Dizzidence Politik, 1981

France Inter, Inter actualités de 19H00 : « Fin » de la dissidence en URSS, 26 oct. 1982

Jean Ferrat, Le Bilan, 1980

Michel Sardou, Vladimir Illich, 1983

Martin Circus, USSR-USA, 1980

Jacques Dutronc, L'Avant-guerre c'est maintenant, 1980

Indochine, Dizzidence Politik, 1981

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

Pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne