Ces chansons qui font l'actu. Dans les rues d'Avignon

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un grand festival de théâtre, mais aussi un point de ralliement de routards, voyageurs et marginaux qui fait aussi beaucoup pour la légende d'Avignon. 

En juillet, il y a deux Avignon. Celui des passionnés de théâtre qui sont là pour une, deux ou dix soirées et qui se délectent des spectacles programmés par le plus prestigieux des festivals ou picorent parmi les 1 500 propositions du Off.
Et puis il y a le festival des rues et des soirées interminables, des bouteilles partagées sur le trottoir, des rencontres sac au dos entre aventuriers du hasard et de la liberté...

Dans le second épisode de cette chronique diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Maurice Jarre, Fanfare de Lorenzaccio, 1953

Renaud, L'Autostoppeuse, 1980

Joe Dassin, Mes plus belles années, 1973

Flow, Avignon, 2008

Michel Buhler, Avignon, 2012

Vincent Delerm, Le Monologue Shakespearien, 2002

Font et Val, Avignon "in", 1995

Frédéric Fromet, Juillet à Avignon, 2015

Vincent Delerm, Le Monologue Shakespearien, 2002


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

En juillet et août dernier, nous avons passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous êtes à nouveau en ligne