Ces chansons qui font l'actu. À quoi reconnaît-on un fou ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que des voix s'élèvent aux États-Unis pour démettre Donald Trump de sa fonction de président en raison de son état mental, jetons une oreille sur ce que notre culture populaire appelle un fou ou une folle. 

Dans La Folle de Pauline Julien, le diagnostic est clair. On voit ce que c’est que la folie. Le comportement est totalement déviant, dès le premier regard. Cette chanson de Pauline Julien finit mal, évidemment, et elle fait écho à une sorte d’imagerie d’Épinal de la folie – surtout féminine.

Le fou se promène tout nu dans les rues, par exemple. Mais cette imagerie de la folie est très loin de la folie réelle. Enfin, quand je dis réelle, c’est aussi parce que dire que quelqu’un est fou, c'est forcément imprécis et abusif, même si ceux qui le disent en sont absolument convaincus.

On le voit ces jours-ci avec la volonté de certains parlementaires américains d’invoquer l’article 4 de l’amendement 25 de la constitution des États-Unis pour démettre le président Donald Trump, au motif qu’il est manifestement "dans l'incapacité d'exercer les pouvoirs et de remplir les devoirs de sa charge" - en l’occurrence, parce que les événements des derniers jours prouveraient qu’il n’est plus mentalement capable d’exercer sa charge.  

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :

Pauline Julien, La Folle, 1958

Thomas Fersen, Maudie, 2005

Thomas Fersen, Hyacinthe, 2005

Serge Gainsbourg, Lunatic Asylum, 1976

Daniel Balavoine, Détournement, 1980

Edith Piaf, Les Blouses blanches, 1960

Alain Kan, Les Blouses blanches, 1976

Martha Wainwright, Les Blouses blanches, 2009

Juliette Gréco, La Folle, 1972  

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chansonexploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson françaisecoédité par Plon et franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne