Cahier de vacances. Le canoë kayak

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours Fabien Randrianarisoa raconte un objet qui symbolise l'été. Aujourd'hui, le canoë kayak. La France compte près de 400 000 pratiquants.

Un coup de pagaie à gauche. Un coup à droite et vogue la galère. Pour faire du canoë, pas besoin d'être un vieux loup de mer. Sébastien encadre un groupe d'une dizaine d'enfants.

"On part sur des petites descentes, l'Ardèche c'est une rivière qui est très facile. On fait un petit peu d'initiation aussi. C'est du canoë, ils sont par deux. On leur apprend à diriger un petit peu, vu que c'est la personne qui est à l'arrière du canoë qui dirige. On leur fait voir deux, trois petites techniques. Ce sont les mêmes techniques qu'en dériveur. On utilise sa pagaie comme une dérive un petit peu, pour diriger son bateau", explique Sébastien.

Finalement, le plus dur dans tout ça, c'est encore de demander aux enfants pourquoi ils aiment le canoé. "Déjà on est sur l'eau", lance un premier navigateur d'un jour. "On peut se baigner", lui répond un autre. "En plus c'est du sport, c'est génial", conclut un troisième.

"Ça y est, elle a perdu sa pagaie", s'amusent Michel Garnier et Jean Grossmann, des membres historiques du Canoë Kayak Club de France, le tout premier de notre histoire. "On rigole toujours des autres, parce que ça ne nous arrivait jamais, nous." Ces pionniers aiment se replonger dans les archives du club dont Jean-Pierre Frère est le président.

Origine canadienne

Il raconte le contexte dans lequel est arrivé le canoë en 1904, car il faut bien comprendre qu'à l'époque, le club n'a pas du tout le matériel qu'il possède aujourd'hui. "Ils n'avaient que des vieux canoës canadiens. Donc l'origine du club, c'est l'arrivée de ces six canoës du Canada. Après comme ça coûtait très cher d'importer les bateaux du Canada, ils ont demandé aux membres de l'association et aussi aux constructeurs sur la Marne, qui était en plein temps de l'aviron et des guinguettes. Ils ont fait des concours pour savoir qui pourrait faire des canoës. Et ça a lancé l'industrie du canoë."

Une petite astuce pour finir. S'il y a une pagaie double, c'est du kayak avec un double "K". Si vous n'avez qu'une pagaie simple, c'est du canoé avec un seul "C". Et si vous n'avez plus de pagaie alors, c'est la panique avec un "P" majuscule !

Vous êtes à nouveau en ligne