Cahier de vacances. La bouée

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, Fabien Randrianarisoa raconte un objet qui symbolise l'été. Aujourd'hui, la bouée. Licornes, flamands roses, crocodiles ou en forme de donuts, le marché des jouets de plage pèse quelques 220 millions d'euros en France.

Bien avant d'arriver sur nos plages, sous la forme d'une licorne gonflable, la bouée a parcouru un long chemin depuis les mers du Nord. Marielle Brie est historienne de l'art, auteur du blog Objets d'art et d'histoire, nous raconte son origine : "Les premières bouées remontent a priori à l'époque des Vikings. Ça aurait été les premiers à inventer des bouées. Un système de bouée fait en bois ou en liège qu'on mettait autour de la ceinture et qui permettaient de flotter tant bien que mal dans les eaux un peu froide de Scandinavie."

La première vraie bouée de sauvetage est dessinée par Léonard de Vinci à la fin du XVe siècle. Une esquisse conservée à l'Institut de France à Paris en témoigne.

Marielle Brie

à franceinfo

Un mobilier gonflable pour piscine...

Mais pour un siroter un verre sur une table flottante, façon dandy cool, il faudra attendre la seconde moitié du XXe siècle. "Les premières piscines privées arrivent dans les années 1960. Un designer vietnamien installé en France, qui s'appelle Quasar Khanh, va créer un premier mobilier gonflable qu'il va appeler Khanh. La ligne aérospace va devenir emblématique des années 1960", explique l'historienne de l'art.

"Puis ensuite, ces bouées-là des années 1960 vont se ringardiser jusqu'à notre époque où Instagram va faire renaître un engouement pour les bouées rétro un petit peu enfantine avec des animaux, par exemple, des licornes."

... devenu tendance chez les pop-stars

En 2015, la superstar Taylor Swift poste une photo d'elle sur un cygne géant et la demande explose de 200% sur certains sites de commerce. Le phénomène est lancé... "A l'inverse de Quasar Khanh, en revanche, Instagram va vouloir faire croire que la réalité est un rêve. Alors que le designer Quasar Khanh voulait insuffler un peu de rêve dans la réalité", conclut Marielle Brie.

Alors n'écoutez pas ceux qui se moquent de votre bouée flamand rose à 40 ans passés. Vous insufflez un peu de rêve dans la réalité. Une occasion supplémentaire de vous remercier.

Vous êtes à nouveau en ligne