Une foule sentimentale

Les trains Intercités vont ils disparaitre ? Certains, oui, sans doute. Un rapport a été remis au gouvernement, aujourd'hui. Ces trains seraient devenus pas assez rentables. Dans les gares parisiennes, les voyageurs sont déjà nostalgiques.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Sur les quais, certains voient encore de la fumée sortir de la locomotive. Ce sont des voyageurs sentimentaux. Quand on leur dit que certains trains Intercités sont appellés à disparaitre, une lueur de nostalgie pointe le nez. Intercités, entre les villes, à travers les campagnes, comme des liens. La carte de ces lignes est une véritable toile d'araignée. Un rapport a été concocté par une commission, présidée par le député PS Philippe Duron, et remis au gouvernement.

Fini le Bordeaux-Lyon, qui prenait 6 heures. Il fallait avoir le temps, et certains voyageurs aiment encore le prendre. Sachant que ce document préconise un remplacement par des autocars, il faudra encore un certain temps, les nostalgiques seront servis.

Pour les rapides, la commission rappelle qu'il existe des TGV et des avions pas cher. Oui, mais...quid de la pollution? cet "oubli" rend vert de rage certains écolos, qui dénoncent également une destruction de cet outil, ces trains, nécessaires à la dynamisation des territoires enclavés. Peu de félicitations pour le moment. Les nostalgiques risquent pourtant de perdre ce combat, les économies à faire prennent chaque jour un peu plus de terrain.

Vous êtes à nouveau en ligne