Musée de l'Homme : too much ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le Musée de l'Homme a été inauguré à Paris, jeudi à la mi-journée, par François Hollande. Un lieu mythique, fermé depuis plus de six ans, ultra modernisé, avec de l'interactif à tous les étages. Trop?

Il est, enfin, sorti de ses ténèbres.

Et a l'intention de nous secouer.

Tout frais, le Musée de l'Homme devient un parcours très dense, pour comprendre notre trajectoire.

Un travelling sur notre évolution, avec trois thèmes : qui sommes-nous? D'où venons-nous? Où allons-nous?

16.000 mètres carrés, dont 2.500 dédiés à la galerie de l'Homme. Ambitieuse galerie, et interactive à fond.

On peut donc : tirer des langues afin d'entendre les languages du monde. Marcher dans les pas d'un australopithèque. Monter dans un bus venu de Dakar. Visiter une yourte mongole. Respirer des odeurs de riz des quatre coins du monde. Devenir un néandertalien.

Et, pouvoir en rire.

Un musée de vie, où l'on expérimente celle des autres.

Un musée convivial, extrêmement ludique.

Trop, peut-être.

Hyperactif, sans doute.

Vous êtes à nouveau en ligne