Le prix Interallié, un prix d'hommes

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il date de...1930. Le prix Interallié a été fondé par une bande de mecs attablés, alors qu'ils attendaient les délibérations des dames du prix Femina. Il a été décerné aujourd'hui, au prof de Lettres Laurent Binet pour son livre "La septième fonction du langage", chez Grasset. Choisi par 10 hommes.

Tant qu'il y aura des hommes, il y aura le prix Interallié. Il faut y assister, pour le croire. Il faut voir cette tablée masculine, d'une certain âge, drôle car vent debout.

Des femmes, ici ? Et de rappeller que Pierre Schoendoerffer, de son vivant, n'en voulait pas, "tant qu'il y aura uniquement des femmes au prix Femina" .

Et aussi "parce que s'il y a des femmes avec nous, on ne pourra pas être exactement comme on le sent..." (dixit l'un des 10).

"C'est assez dépassé" , avoue l'un d'eux.

"Je viens d'être nommé comme membre du jury, je ne peux pas tout changer tout de suite" , avoue un autre.

Une histoire de mecs. Pour le moment.

Ca dure tout de même depuis...1930.