Le livre de Valerie Trierweiler: une bombe à l'élysée!

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"La honte!. Je veux pas savoir de quel côté le chef de l’État dort ! je veux pas! Elle est foutue cette femme! tu te rends compte ? elle écrit que Hollande n'aime pas les pauvres, et qu'il les appelle " les sans dents !". Ils étaient presque plus en colère que la femme trompée qui a lâché sa bombe.

Sortie du conseil des ministres ce matin. Sous un beau soleil, l'équipe du président, aurait bien aimé piquer un sprint, pour nous échapper, et se ruer dans les superbes voitures noires ou grises.

Seule Najat Vallaud Belkacem, coincée par le bazar des rythmes scolaires, a été forcée de répondre à la presse. Son sourire éclatant avait légèrement disparu: "

" La vie va comme elle va. Concentrons-nous sur l'essentiel. "

Jolie formule. La presse a eu un mot en boîte, sur la bombe lâchée par Valérie Trierweiler.

Car LE sujet de la sortie du conseil des ministres, c'était Valérie, puis Valérie

Les journalistes présents, sont en très grande majorité, écoeurés.

" La honte ! elle est fichue cette femme ! tu te rends compte ? elle écrit que Hollande n'aime pas les pauvres, qu'il les appelle les sans dents !  "

Le porte parole de l'Elysée fera une brève déclaration:

" La présidence doit s'exercer dans la sérénité "

Ca, c'est très très loin d'être gagné.

Vous êtes à nouveau en ligne