C'était comment ? De l'art de conduire, sans volant

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le Mondial de l‘Auto a ouvert ses portes, à la presse, jeudi 29 septembre. Nathalie Bourrus y était.

C’était…. nom de code : 2.0. "Guten Tag, ich bin X2", "Bonjour, je m’appelle NUV e", "Hello, I am CX perience"... Le Mondial, c’est high tech, du sol au plafond.

Si t’as pas de tablette, t’es mort. Si tu crois que tu vas poser les mains sur un volant, t’es à l’ouest ! Et si tu as le temps, t’es ringard.

Car, ici, tout est vendu, à grand renfort de conférence de presse… Express 

Dans le Mondial 2.0, on a avancé à toute berzingue. Y compris chez BMW. 50, 60 journalistes ont été installés, derrière, un bandeau de sécurité. L’un des leaders du constructeur, en costume bleu sombre, fait le show. Sous ses pieds, un sol noir, brillant, clinquant. C’est la piste aux Etoiles, version 2016.

Boum boum boum boum

Une femme, blonde, se tient debout à ses cotés. Elle lui pose des questions en anglais. "Ladies and gentlemen, here it is ! A BMW concept !" La techno est à fond… boum boum boum boum. Écran géant… clip… des femmes, des jambes, du cuir… Et la voilà qui débarque.

Nom de code: X 2. Elle tourne, elle tourne, sur elle-même. Elle est orange et grise… magnétique. 15 minutes, montre en main, et c’est la fin de la conf de presse…express. Boum boum boum boum.

Je file demander le dossier de presse. "Vous pouvez m’en donner un, s’il vous plait ?"

La dame : "Oui bien sûr, tenez." Elle me tend une carte.

Moi : "Merci, mais pardon, j’aimerais le dossier de presse."

Elle : "Mais… c’est, le dossier de presse."

Perdue, plus le temps

Une carte, comme une carte bancaire…avec une puce détachable. Je ne sais pas trop où je mettrais cette puce. Vous m’expliquerez, si vous le savez.

Allez, direction un autre monstre : Mercedes Benz. J’ai loupé la conf de presse… mais pas l’attroupement de caméras. Des Japonais se bousculent. Nom de code : Generation EQ. Impressionnant… un ordinateur, sur roues.

Personne n’a le temps, de m’expliquer… aucun dossier de presse à lire. Après harcèlement d’un journaliste, j’apprends qu’il y a 2 moteurs électriques… que l’autonomie sera de 500 kilomètres.

Conduire sans volant… communiquer sans se parler… rêver sans étoiles… Je me sens un peu comme D2R2… toute perdue, après la disparition de Skywalker le plus humain des humains.

Vous êtes à nouveau en ligne