C'était comment ? Chez Macron, on aime voir la presse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les candidats à l’élection présidentielle dévoilent peu à peu leurs programmes économiques. Emmanuel Macron a commencé. Avec des interviews, et une "conférence de presse off", vendredi à son QG. Nathalie Bourrus y était.

C’était… la grosse repét’.

Ils sont futés chez Macron… je n’avais pas pigé au départ. Une conf de presse "off", me dit-on. Dans ma tête, ça pouvait être quelque chose de limite intime. Avec de la presse triée sur le volet. Et avec moi.

Pas du tout ! On était environ… 50. Dans une salle surchauffée, au quartier général d'En Marche ! dans le 15e arrondissement. Face à nous, les experts de Macron.

Attention ! Interdiction de livrer leurs noms, parce que c’est du "off". Pendant deux heures, ces experts-anonymes vont nous parler, nous répéter, nous rabâcher, ce qu’Emmanuel Macron a déjà dit dans Les Echos de ce matin, et sur RMC ce matin également…

Mon voisin se demande ce qu’on fait là… moi aussi. On se demande tous, ça, d’ailleurs.

"Nous sommes des experts, et nous avons organisé plus de 3 000 réunions, avec des allers-retour sur tous les sujets", lance un expert dont je suis obligée de taire le nom, (je vous le rappelle, c’est du off). "Dans notre projet, il y a une large part à l’innovation. Surtout, nous voulons faciliter l’investissement, parce que nous croyons au travail", ajoute l’anonyme numéro 1.

Au tableau, les 50 journalistes regardent le plan d’investissement : 50 milliards d’euros. "Notre projet est sérieux, il n’y a ni purge comme chez François Fillon… ni cadeaux comme le revenu universel de Benoît Hamon. Quant à Marine Le Pen elle crée 150 à 200 milliards de dépenses nouvelles."

Puis : "Vous l’avez lu dans Les Echos, la pression fiscale va baisser." Mon voisin souffle : "Bon ça, on le savait déjà. Rien de nouveau… mais qu’est ce qu’on fait là ?"

Un autre expert anonyme prend le micro : "Concernant la fraude fiscale, il y aura une tolérance zéro, comme Emmanuel Macron l’a déjà dit dans une interview la semaine dernière." Donc, ça aussi, on le savait déjà. "Il faut être sérieux, pas de feu de joie en 2017, lance un troisième expert, l’anonyme numéro 3. Les hypothèses de croissance doivent être prudentes."

Autre expert anonyme, numéro 4 : "Ce matin, à la radio, Emmanuel Macron a annoncé une exonération de la taxe d’habitation pour 80% des foyers." Ah ! ça c’est nouveau ! Enfin, ça l’était... puisqu’on l’a entendu ce matin, à la radio.

Questions des journalistes : "Sur le logement, on n’a pas beaucoup de précisions. Ni sur la santé… peut-on en avoir ?"

Réponse d’un énième expert anonyme : "On ne va pas tout vous dire, Emmanuel Macron doit tout dévoiler jeudi prochain, le 2 mars." Mon voisin : "Hein ? Mais on est là pour quoi ?" "Pour la répétition générale, lui dis-je… C’était la grosse repèt'."

Nous, gros gogos de journalistes, pour le gros off. Et eux, gros stratèges, pour la grosse com.’

Vous êtes à nouveau en ligne