Cap sur Rouen : à l'ouest, du nouveau !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est mon week-end ! Chaque jeudi sur France Info, des idées pour s'évader le temps d'un week-end. Aujourd'hui, vous nous emmenez à Rouen, à 135 km de Paris, au cœur de la Normandie, patrie de Corneille et de Flaubert. Pour un week-end littéraire ?

C'est mon week-end 1/10/15 Rouen
--'--
--'--

Pas exactement, puisque la nouveauté à Rouen cette semaine, c'est l'exposition Amazonia, qu'accueille depuis quelques jours le Panorama XXL, un lieu unique, sorte de silo, sur les quais. A l'intérieur, il faut vous imaginer une fresque géante de 35 mètres de hauteur et 100 mètres de long, à 360 degrés, peinte par un artiste allemand. On entre littéralement dans la forêt amazonienne, équipée de jumelles, grâce à un jeu de sons et de lumières, depuis une nacelle à différentes hauteurs. Entrée 9,50 euros, 6,50 pour les enfants.

Beaucoup de rues piétonnes. Tout le centre historique date du Moyen-Âge, la ville est millénaire, les maisons à colombages et encorbellement sont remarquablement conservées, en particulier près de l'église Saint-Maclou, rue Saint-Nicolas, rue Damiette, rue Saint-Romain. C'est tout un quartier vivant avec cafés, restaurants, antiquaires, céramistes ou luthiers.

Tout ! Un parcours piétonnier de 4 kilomètres a été créé, des restaurants et des bars ouverts dans d'anciens hangars à charbon ou à céréales, et une brasserie dans un ancien marégraphe, quai Boisguilbert, une tour qui servait à mesurer le niveau de la mer et à actionner les grues du port. Pour un brunch électro le 106, avec des groupes live le dimanche à 11h du matin.  

La rue du Gros Horloge, c'est vraiment la rue principale de Rouen, avec son lot de magasins et de franchises, et un monde fou le samedi. Le Gros Horloge, un des monuments les plus connus de Rouen, qui abrite les cloches de la ville et une horloge astronomique au cadran bleu et or datant du XIVe siècle. Une scénographie permet de visiter l'envers du décor.

A l'historial Jeanne d'Arc. La ville de Rouen tout entière est marquée par l'histoire de la Pucelle, jusqu'à son supplice place du Vieux-Marché. L'Historial offre une plongée virtuelle au temps de Jeanne d'Arc, avec sons et lumières, hologrammes, projections sur les murs. C'est dynamique et audacieux, sur 1.000 m2. Tout sauf un musée à l'ancienne, avec reconstitution du procès de Jeanne d'Arc en 1431. L'occasion unique aussi de découvrir l’archevêché de la cathédrale et ses cryptes, habituellement fermés au public. Entrée 9, 50 euros

Rue eau de Robec, c'est l'ancienne rue des ateliers textiles. La couleur de la petite rivière, le Robec, dépendait à l'époque des teintures qu'utilisaient les artisans.  Aujourd'hui, il ne reste plus qu'un étroit ruisseau, on croise dans la rue quelques galeries de peinture, et des cafés comme le Son du Cor, ambiance accueillante, décontractée, avec jeu d'échecs et terrain de pétanque devant la terrasse sous les arbres.

Au sixième Sens, honnête cuisine du marché gastronomique à prix brasserie. Comptez 30 euros le repas le soir. On mange dans une salle voûtée du XVIIIe siècle au décor design.

Le canard à la rouennaise, un canard au sang, réalisé dans les règles de l'art. Il faut être membre du très sélect ordre des Canardiers. Quelques établissements comme la Couronne, place du Vieux-Marché, élégante bâtisse à pignon pointu, la plus ancienne auberge de France, elle date de 1345 !

Du cidre, du pommeau, on est au pays des pommes ! Ou bien des larmes de Jeanne d'Arc, une amande grillée enrobée de chocolat, qu'on trouve à la chocolaterie Auzou, rue du Gros Horloge, dont toute la boutique fleure bon le cacao.

Aller plus loin 

L'Office de tourisme de Rouen Vallée de Seine Normandie

Le Panorama XXL

Le restaurant le Marégraphe

Le Gros Horloge

(Le 106 sur les quais de Seine: brunch et musique live le dimanche matin © DR)

L'Historial Jeanne d'Arc

Le restaurant le Sixième Sens 

Le restaurant la Couronne, la plus vieille auberge de France

La chocolaterie Auzou

(A la chocolaterie Auzou, rue du Gros Horloge, ne manque plus que Charlie ! © DR)
Vous êtes à nouveau en ligne