C'est mon week-end. Sur les pas de Johnny en France

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ingrid Pohu retrace les differents passages connus ou moins connus à travers la France de Johnny Hallyday.


On va faire du tourisme mais sur les pas de Johnny Hallyday. Cela commence bien sûr à Paris où Jean-Philippe Smet est né le 15 juin 1943. 
Il voit le jour dans le 9e arrondissement de la capitale où plus tard il suit des cours de théâtre au Centre d'art dramatique de la rue Blanche. C’est dans le quartier de la Trinité que tout commence avec Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. Il y a les salles mythiques Le Golf Drouot, temple du rock, l’Alhambra et l’Olympia où il se produit pour la première fois en 1961.

Le cinéma Le Grand Rex  

Johnny a répété les chansons d’un album au Rex Club avant que ce lieu ne devienne le temple de la musique électro. Depuis mercredi, un portrait gigantesque de Johnny orne la façade du Grand Rex. "Tout le monde aurait dû le faire à Paris et je suis ravi qu’on ait été les premiers à le faire. C’est le plus bel hommage qu’on pouvait lui rendre", explique son directeur, Bruno Blanckaert. À 40 km de Paris, on peut faire un petit crochet par Hérouville dans le Val d’Oise. Dans les années 70, Johnny est venu enregistrer des chansons dans le prestigieux studio du château d’Hérouville comme David Bowie et les Pink Floyd.

Johnny Hallyday passe ses vacances à Trouville

En 1953, il débarque en compagnie de sa tante Hélène qui l’élève. Surtout c’est ici que le tout jeune Jean-Philippe Smet remporte son premier concours de chanson au Casino en interprétant la ballade de Davy Crockett. En pleine gloire, il reviendra chanter sur cette même scène près de vingt ans plus tard en 1972. Et, en 1999, il inaugure une suite à son nom, à l’hôtel Royal de Deauville. Elle se trouve face à la mer au 4e étage.

La star aimait se rendre sur la presqu’île de Quiberon 

Johnny Hallyday aimait s’y ressourcer et suivre des cures de thalasso en vue de ses tournées. Au début des années 1970, il séjourne aussi avec Sylvie Vartan dans le Finistère à Plogoff, on les imagine marcher le long des chemins côtiers qui mènent jusqu’à la Pointe du Raz. Enfin sur l’île de Molène réside le fondateur de l’un des plus importants fans club de Johnny Hallyday. 
Erwan Masson a lancé son fan-club en 1976. Et si vous le prévenez, il est même prêt à venir vous chercher au débarcadère. "Je tiens à recevoir les gens en toute simplicité, j’ai des objets de Johnny à montrer mais c’est pas le but. Le but c’est plutôt de se parler, de dialogue, de discuter. Johnny n’aurait pas eu envie que tout le monde se mette à pleurer, non il aurait dit en avant ! Il aurait dit : 'Tenez-vous la main et continuez !'"

Johnny et la Côte d’Azur : une véritable histoire d’amour 

Sa dernière tournée Rester vivant , a d’ailleurs été lancée à Nice. Johnny a 17 ans quand il se produit et casse la baraque au Vieux Colombier de Juan-les-Pins. Plus tard en 1989, il se fait construire son hacienda tropézienne, La Lorada qu’il revend en 2000. A Saint-Tropez, en face des yachts le café Le Sénéquier, bruissent encore des rires de Bardot et Johnny. Souvenirs, Souvenirs…

Vous êtes à nouveau en ligne