C'est mon week-end. Et si on partait faire la cueillette des plantes sauvages comestibles ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Manger des orties et des pissenlits ? Leur goût peut surprendre mais c’est excellent pour la santé ! Cap sur la Haute-Saône pour les goûter et les cuisiner grâce à des ateliers-balades.

"Tout est comestible dans le pissenlit : la verdure et les racines." Pissenlits, orties… Souvent, on ne sait pas que ces plantes sauvages sont comestibles et on ignore comment les cuisiner. Dans son gîte installé à Recologne-lès-Ray en Haute-Saône, Christine Spohn propose des ateliers-cueillettes de plantes sauvages comestibles. "Parce que, dit-elle, la nature nous offre tout ce dont nous avons besoin gratuitement. Et c’est en abondance presque tout au long de l’année."

Avec cette passionnée, on perce les mystères de la berce spondyle, de l’égopode ou de l’achillée millefeuille. La botaniste fait toute la lumière sur leurs propriétés alimentaires et médicinales ainsi que sur leur histoire. "On a des orties, j’apprends à les cueillir sans se piquer. J’explique aussi pourquoi elle pique, c’est leur mode de protection. Et on les cuisine ensuite car ce sont des trésors riches en nutriments."

Les plantes comestibles sauvages et les fleurs se cuisinent.
Les plantes comestibles sauvages et les fleurs se cuisinent. (LES GOURMANDISES BIOS)

Ni engrais, ni pesticide

Les plantes sauvages comestibles poussent naturellement sous nos pieds. Une véritable source nourricière ! Encore faut-il apprendre à les reconnaître, idéalement dès le plus jeune âge.

Et je suis toujours ravie d’avoir des enfants en balade, car ce sont les adultes de demain. Donc, plus on va les immerger et leur montrer tous ces trésors, plus ils auront envie de poursuivre cette découverte.

Christine Spohn

Sur son domaine de 5 000 mètres carrés, Christine propose des ateliers à la journée. Munis d’un panier, d’un cahier, d’un stylo et de scotch, on confectionne un herbier avec une vingtaine de plantes différentes. "Du coup, l’herbier permet d’y retourner après, seul, en ayant un bon support pour retravailler chez soi et retrouver ces espèces."

Amer, astringent, doux, sucré ou poivré comme la capucine… Tous les goûts sont dans la nature ! La nature sait nous mettre l’eau à la bouche. Grâce aux plantes sauvages, on enrichit notre répertoire gustatif et on ouvre notre cuisine à de nouveaux accords subtils. Voilà pourquoi après la récolte, on prépare une dégustation, un repas ou un dessert comme la tarte aux pommes aux fleurs de sureau.

"Sur le fond de la tarte, on met les amandes en poudre, ensuite on prépare une sorte de flanc avec des œufs, de la crème et du sirop d’agave, on y ajoute les fleurs de sureau égrappées. Et on prend trois pommes qu’on râpe et on passe au four ! Et c’est super bon et à la portée de tous car facile à faire."

C’est ce qu’on appelle la gastronomie sauvage ! "C’est tellement extraordinaire ce qu’on arrive à faire, exulte Christine. Et en plus, c’est beau. Car on décore les plats avec des fleurs. Pervenches, soucis, calendula, romarin, pavot, coquelicot, roses… On en met sur les salades et les desserts, avec les couleurs, ça donne un côté magique !"

Et c’est très ludique. "Les participants me disent souvent que ça bouleverse leur vie ! Et que plus jamais ils ne regardent la nature de la même façon. Et l’idée, c’est d’amener plus de conscience dans les choses qui nous côtoient tous les jours et qu’on piétine et auxquelles on ne fait plus attention. Moi j’appelle cela l'éveil des sens et des consciences."

Recette de la tarte aux fleurs de sureau 

Tarte aux pommes à la fleur de sureau
Tarte aux pommes à la fleur de sureau (LES GOURMANDISES BIO)

1 pâte brisée 100g d’amandes en poudre 3 œufs 250ml de crème 4 cs de sirop d'agave 100 g de fleurs de sureau égrappées 2-3 pommes râpées  

 .     Disposer la pâte dans un moule à tarte

·      Disposer les amandes en poudre sur le fond de tarte

·      Mélanger les œufs avec la crème et le sirop d'agave

·      Ajouter les fleurs de sureau et les pommes râpées

·      Cuire à 180° pendant 50 minutes environ

·      Au moment de servir parsemer de fleurs de sureau.

Les Gourmandises Bio - Maison d'hôtes et formations culinaires  

Le nombre de places est limitée à 10 personnes par stage.  

06 33 52 75 28 / christine@les-gourmandises-bio.fr  

3, rue des Varennes 70130 Recologne-lès-Ray  

www.les-gourmandises-bio.fr

Pour aller plus loin

Les 100 plantes qui soignent, guide de Sokha Keo (Le Figaro éditions), 9,90 euros. L'auteure se penche sur 100 plantes bénéfiques sur l'organisme (bienfaits, origines) et des astuces et préparations pratiques pour en tirer leur quintessence et lutter contre la fatigue, les troubles du sommeil ou encore améliorer votre digestion.    

Vous êtes à nouveau en ligne