C'est mon week-end. Escale à Dieppe

Cap sur la côte d’albâtre en Normandie pour une échappée belle dans la plus ancienne cité balnéaire française.

Dieppe est située à quelque 180 km de Paris en Seine-Maritime, à seulement 2h15 en train de la capitale. Et on commence par une marche iodée sur la plage de galets jusqu’à la jetée. Tout au bout de la digue sous la falaise, pause-café au Bar O Mètre. Vous voilà face à la mer couleur émeraude. Le son des cloches de l’église Saint-Rémy (qui possède un orgue remarquable) se mêlent subtilement aux bruits des vagues de la Manche.

Plage de galets, à Dieppe.
Plage de galets, à Dieppe. (France Bleu)

Dieppe est le premier port de pêche français pour la coquille Saint-Jacques. Tout près, boulevard Verdun, vous dégusterez d’excellents fruits de mer au restaurant L’Ô2 mer.

Coquilles Saint-Jacques sur le port de Dieppe.
Coquilles Saint-Jacques sur le port de Dieppe. (MAXPPP)

Sur les hauteurs, se dresse un château fort, qui abrite le Musée de Dieppe. A l’intérieur, des maquettes de navire en ivoire finement ciselées, l’ivoire une spécialité dieppoise dès le XVIIe siècle ; dans cette forteresse on admire aussi des toiles de Renoir et de Courbet. Depuis l’esplanade du château-Musée, le panorama sur la cité est fa-bu-leux.

Le château de Dieppe(Seine-Maritime) (illustration).
Le château de Dieppe(Seine-Maritime) (illustration). (GILLES TARGAT / GILLES TARGAT)

Place du Moulin-à-vent, dans le quartier du Bout-du-Quai, on tombe sous le charme des maisonnettes à pans de bois. A deux pas, vous rejoignez le très animé quai Henri-IV.

En raison du Covid, les terrasses élargies bordent encore un peu plus le port de plaisance. "On a fait un circuit piéton autour du port de plaisance où des bars se sont installés, donc ça donne un côté plus vivant à la ville."

Le soir, les Dieppois comme Sophie aiment aussi se retrouver à L'Entrepôt, un café-concert à la mode où l’on se sent comme à la maison. C’est là que Roger, fringant retraité, y joue avec son groupe. "Et après y a des bars comme le café des tribunaux (jadis fréquenté par Oscar Wilde) qui est excellent en centre-ville, le samedi matin c’est du bonheur d’être là ! Dieppe, c’est assez grand pour être seul et assez petit pour voir du monde, c’est une ville facile ! Les passionnés de mer peuvent faire du bateau, de la voile."

Un ferry entre dans le port de Dieppe (Seine-Maritime), le 19 novembre 2012.
Un ferry entre dans le port de Dieppe (Seine-Maritime), le 19 novembre 2012. (MAXPPP)

A voir aussi, les ruelles du Pollet, c’est l’ancien quartier des marins de Dieppe avec ses maisons atypiques très étroites sur quatre étages comme dans la rue Quiquengrogne, qui désigne le cri de guerre des corsaires de la Manche au XVe siècle.

Ce jour-là, Christine et Shimon s’y promènent. "On est vraiment au cœur de ce qu’il reste de l’ancien quartier des pêcheurs, ce sont toutes ces petites ruelles pleines d’âmes qui n’ont pas été dénaturées par les habitations modernes, c’est tellement charmant ! Tout est un petit peu caché, c’est bien c’est agréable."

Juste avant, vous traverserez le pont Colbert. "C’est un pont tournant classé, de style Eiffel. Il apparaît sur toutes nos cartes postales, c’est un peu notre Dame de Fer à nous!"

Maisons d\'anciens pêcheurs à Dieppe.
Maisons d'anciens pêcheurs à Dieppe. (Office de tourisme de Dieppe)

En raison de la crise sanitaire, la 21e édition du festival international de cerf-volant de Dieppe, qui devait se tenir à partir d’aujourd’hui est reportée à l’an prochain. Voilà qui n’empêche pas cette ville d’Art et d’Histoire d’organiser de nombreux événements culturels grâce à son théâtre et son complexe cinéma flambant neuf. Dieppe projette aussi d’ouvrir un centre océanographique, et un cabaret baptisé La sirène à barbe.

"Je pense que Dieppe est sortie de son complexe par rapport à Deauville et Trouville, où tous les Parisiens vont d’habitude. Et Dieppe a réussi à trouver son identité, ça a mis beaucoup de temps, quelques générations.

Dieppe attire de plus en plus de touristes depuis trois ou quatre ans, mais elle garde sa patte de petite ville sans prétention", analyse Aurélie, jeune quadra fière de voir sa ville bouger autant. Un sentiment partagé par Christine, une autre habitante.

On a eu l’impression que pendant quelques années, Dieppe était endormie. Et là, depuis ces cinq dernières années, on retrouve une énergie, une vigueur.

Christine, habitante de Dieppe

"On retrouve des trentenaires qui étaient partis faire leurs études ailleurs, et qui maintenant ont le goût de revenir élever leurs enfants ici à Dieppe. Il y a une nouvelle vie, une vie pour les jeunes, avec beaucoup d’activités culturelles, tout ce qui concerne les bains de mer, cela s’est beaucoup développé avec de nombreux clubs. Donc oui, la ville revit et c’est formidable de la voir comme ça !"

Ouvert en 1890, L’Hôtel de la Plage est une belle adresse pour y séjourner. A partir de 90 euros la nuitée. 

OFFICE DE TOURISME DE DIEPPE

Vous êtes à nouveau en ligne