C'est mon week-end. En balade à Toulouse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Du marché des Carmes à Saint-Sernin, des bords du Canal du Midi aux quais de la Garonne. Toulouse à tout pour vous séduire en deux jours (ou plus) !

Ces dernières années Toulouse a lancé de vastes chantiers pour se moderniser. Piétonisation de plusieurs rues et construction en cours de Ramblas inspirées de Barcelone. De la gastronomie aux soirées festives, visite guidée.

Des marchés aux quatre coins de la ville

Il y a les marchés de plein air qui s’installent sur les allées ou autour de l’église Saint-Aubin mais il y aussi les marchés couverts comme les Carmes et celui de Victor Hugo, l’un des plus populaires de la ville. Situé à quelques centaines de mètres de la place du Capitole il propose notamment les fameuses saucisses de Toulouse. Un marché qui ne désemplit pas et où l’on peut aussi prendre un déjeuner ou l’apéritif à l’étage.

Le séduisant quartier Saint-Sernin et le confidentiel Saint-Étienne

Avec son clocher octogonal, la Basilique Saint-Sernin est la plus grande église romane conservée en Europe. Elle est bien connue des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle parce qu’elle abrite les reliques de Saint-Saturnin, le premier évêque de Toulouse au IIIe siècle. Moins touristique, le quartier Saint-Étienne près de la préfecture offre aussi de très jolies balades, y compris en vélo (attention aux pavés par endroit !). La rue Fermat, la place Mage et la place Saintes-Scarbes abritent des cafés, des brocanteurs et des boutiques. C’est un quartier ancien bien conservé.

Des hôtels particuliers conservés depuis la Renaissance

Ces hôtels appartiennent le plus souvent aux riches marchands de pastel, comme l’hôtel d’Assezat, près de la place Esquirol. À l’intérieur on trouve une cour rappelant la cour carrée du Louvre puis on découvre des œuvres de Matisse, Degas ou encore Gauguin présentés à la fondation Bemberg.

Toulouse au fil de l’eau

Dans la capitale haut-garonnaise on a le choix : longer le Canal du Midi ou courir le long des quais de la Garonne. Notamment rive gauche, dans le quartier vivant de Saint-Cyprien. Rive gauche on trouve aussi le musée des Abattoirs et son vaste jardin orné de sculptures contemporaines qui débouche sur la Garonne. Un peu plus bas, sur les quais Viguerie on peut même déplier les transats à l’été à l’occasion de Toulouse plage. Pour finir le week-end pourquoi pas faire un détour par le Théâtre Garonne. En plus d’une programmation éclectique, il offre un restaurant à l’étage avec une terrasse surplombant le fleuve. De quoi passer une charmante soirée dans la ville de Claude Nougaro.