C'est mon week-end. Deux extraordinaires balades à vélo pour fêter l'arrivée du printemps

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ralentissez, ouvrez les yeux : pour fêter l'arrivée du printemps, "C'est mon week-end" propose deux balades à vélo pour prendre le frais.

On prend son vélo ce week end, sur une vélo-route nationale qui vient d'ouvrir. la Flow Vélo, qui relie la ville de Thiviers, en Dordogne, à l’Ile-d’Aix en Charente-Maritime.

Fleuve et slow

Soit un voyage de près de 290 km à parcourir en mode "J’ai le temps, j’y vais à la cool". Puisque Flow Vélo est la contraction de deux mots : fleuve et slow. Sur le salon Destinations Nature, nous avons rencontré l’une des responsables du circuit, Marion Schneid : "C’est ce qu’on essaie d’offrir, une escapade où on prend le temps de vivre et même de bien vivre, de respirer, de pédaler, de se faire du bien. Le vélo c’est la santé, c’est aussi un art de vivre des vacances sans courir mais en se laissant aller au gré du fleuve, tout simplement." Le circuit de la Flow Vélo longe le fleuve Charente à partir de la jolie ville de Rochefort. D’ailleurs, vous pouvez embarquer vos vélos sur une péniche pour y naviguer. Sur ce circuit les routes sont plutôt plates dans les Charentes et plus vallonnées en Dordogne puisqu’on est sur les contreforts du Massif central.

Le long de l'itinéraire, un réseau d'hébergements

Par exemple la Corderie Royale à Rochefort, l’abbaye aux Dames de Saintes, la culture c’est aussi la Cité de la BD à Angoulême et les artisans couteliers de Nontron (Dordogne). Vous partez aussi à la rencontre des producteurs locaux : "On part du Périgord, pays du foie gras, de la truffe, on traverse la Charente-Maritime où on goute le Cognac et la liqueur ambrée et on déguste les huitres et les produits de la mer une fois arrivés sur la façade Atlantique." Le long de cet itinéraire, vous bénéficiez d’un réseau d’hébergements, les détails sur le site de la Flow Vélo.

De Sagres à San Antonio

Ce parcours cyclable, l’Ecovia, relie sur 214 km le Cap St Vincent (Sagres) à la pointe sud-ouest, à Vila Real de San Antonio à la frontière espagnole. L’Algarve c’est 300 jours de soleil par an. On y trouve de belles plages, des réserves naturelles, des forteresses. L’une des responsables de l’agence de voyage Grand Angle, Juliette Vuillecard. "D’abord vous allez vous arrêter à Lagos, avec ses fameuses plages où l’on voit des rochers qui sortent de l’eau. Ensuite, vous continuez jusqu’à Albufuera, la station balnéaire de l’Algarve, pour continuer votre route vers Faro, la plus grande ville de la région, qui possède une jolie marina. Vous partez ensuite pour la partie la plus sauvage avec Tavira et ses quarante églises qui est très authentique." Il y a aussi les paysages des marais salants avec les flamants roses. Séjour d’une semaine à partir de 800 euros par personne, sans l’avion.

Vous êtes à nouveau en ligne