C'est mon week-end. Confinement : prendre un cours d'improvisation théâtrale en ligne

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le confinement est une belle occasion de tester de nouvelles activités depuis son salon. Aujourd’hui, Ingrid Pohu vous propose de prendre un cours de théâtre d’improvisation en ligne. Car l'impro, ça ne s'improvise pas !

Ce jour-là, Aline Petit demande à ses élèves de mimer une action. L'un deux tente de faire comme s'il montait sur un nuage !

Mimer une action inventée sur le vif par son partenaire de jeu, aussi poétique ou farfelue soit-elle, cela fait partie des exercices utilisés par cette prof d’improvisation de théâtre. Celle-ci donne son cours en ligne avec cinq apprentis comédiens, qui se donnent la réplique et s’observent grâce à la caméra. Puis, les voilà invités à laisser un message sur un répondeur imaginaire.

"Oui Hélène, c’est Fredin, c’est ton cousin…C’est pour savoir, l’anniversaire de mamie Micheline, c’est quand déjà ?"  Hermès est collégien. Il prend des cours avec l’association Ludo Impro à Boulogne Billancourt. D’abord parce qu’il trouve ça rigolo. "Et puis j’ai toujours eu une grande imagination, donc je me suis dit que ça pourrait être drôle de développer cette imagination, et de pouvoir m’exprimer librement sans que personne ne me juge, explique-t-il. En plus, ça m’aide beaucoup dans mes rédactions à l’école."

Et improviser ça s’apprend !

Acte 1 : on se familiarise avec l’écoute et la spontanéité ; acte 2 : on débride son imaginaire et on apprend à créer et à incarner des personnages pour réaliser des impros à plusieurs. "Donc c’est un vrai travail d’équipe : écouter, accepter, proposer", résume Aline Petit.

Son cours commence toujours par un échauffement physique. "Improviser c’est se sentir impliqué depuis les orteils jusqu’au sommet du crâne. Donc on travaille sur la corporalité avec des exercices sur l’ancrage et la respiration abdominale. Cela permet de libérer des choses dans notre corps pour pouvoir produire. C’est fondamental."

Après avoir testé à la maison le théâtre d\'improvisation, et une fois déconfiné, vous pourrez vous inscrire à des cours chez Impro Studio, à Paris.
Après avoir testé à la maison le théâtre d'improvisation, et une fois déconfiné, vous pourrez vous inscrire à des cours chez Impro Studio, à Paris. (IMPRO STUDIO)

Marie, 30 ans, prend des cours de débutant en ligne avec Impro Studio pour prendre confiance en elle. Pour cette cheffe de projet marketing, c’est plus fun que d’apprendre le texte d’une pièce de théâtre.  "Ça laisse plus de liberté à l’humour. Ça se pratique dans une ambiance très bienveillante, où il est facile de se sentir à l’aise, d’être soi et de s’exprimer. Moi, j’avais un peu peur que les idées ne me viennent pas en impro, la peur du vide, de la page blanche, et en fait, ça vient tout seul."

Et en impro, on rit beaucoup !

"Parce qu’on touche au ridicule et on se rend compte que le ridicule ne tue pas et qu’au contraire, il rend heureux", analyse Aline Petit.

Dans ces joutes verbales, on s’autorise à se lâcher ! "En fait, on ne se demande plus si ce que l’on fait c’est bien ou mal : on fait, on expérimente, poursuit la spécialiste. On est complètement au cœur de l’imaginaire et on peut le développer quand il n’y a pas de jugement. Plus vous allez vous juger, plus vous allez vous bloquer, car plus vous aurez peur. Et donc, dans le théâtre d’impro, on se sent en sécurité. Et pourtant la prise de parole en public reste une des peurs les plus grandes des êtres humains."

En famille, à la maison, vous pouvez vous amuser à jouer des sketches en partant d’un thème, par exemple : "Jamais sans mon bonnet" ou "Nos plus belles années". La méthode par association d’idées est redoutablement efficace ! Elle emmène Hermès sur des chemins inexplorés. "Ça me fait du bien, dit-il, ça met mes sens en alerte pour trouver des idées, c’est un peu une sorte de moyen pour relâcher les frustrations, j’invente des choses, donc ça m’enlève un poids. Et ensuite, je suis tout excité, j’ai envie de parler avec tout le monde. Et de continuer à inventer des choses en fait."

Vous êtes à nouveau en ligne