Les "Repair cafés", pour ne plus jeter ses objets en panne

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Donner une seconde vie à ses objets en panne sans se ruiner, le rêve de bon nombre de consommateurs. La solution existe, elle passe par les Repair cafés, littéralement les "cafés de la réparation". Sur place des bénévoles, compétents dans leurs domaines, nous aident à réparer nos objets sans frais, dans une ambiance conviviale. Le concept venu des Pays-Bas se développe partout en Europe.

Ils ont le vent en poupe, ils, ce sont les Repair cafés, littéralement des cafés de la réparation. Ils sont apparus en 2010 aux Pays-Bas puis se sont développés dans le reste de l'Europe. Aujourd'hui, la France en compte 90. Les départements les plus en pointe dans ce domaine sont les Alpes-Maritimes, l'Isère et le Maine-et-Loire avec huit Repair cafés chacun. Le concept est le suivant, il s'agit d'une mise en relation avec des gens compétents dans un domaine bien particulier, cela peut-être l'électricité, l'électronique, la réparation des vélos ou encore la couture. A partir de là, ces bénévoles vont nous aider à réparer notre matériel en panne. C'est gratuit mais en contrepartie il faut participer, mettre la main à la pâte. 

Succès au rendez-vous

A chaque fois qu'un Repair café annonce une date, il y a foule,  il faut dire que ce n'est pas ouvert tous les jours, ça peut se dérouler un samedi tous les 15 jours par exemple. Pour savoir les dates des prochains Repair cafés près de chez vous, il suffit d'aller sur le site repaircafe.org. Une fois que vous avez la date, le lieu et les horaires vous venez avec l'objet en question, un seul par personne, vous prenez un numéro à l'accueil puis vous attendez d'être appelé. La formule fonctionne et plus de la moitié des objets repartent en état de marche.

Alors si dans certains cas, la réparation peut se faire sans problème sur place le jour même, on pense à une soudure par exemple, pour d'autres il va falloir avoir recours à des pièces détachées. Là, il faudra les acheter et revenir avec pour que l'appareil puisse être réparé. 

De précieux conseils

Si l'appareil ne peut pas être réparé, tout n'est pas perdu pour autant, outre le café et les pâtisseries offertes sur place, les bénévoles vont pouvoir indiquer d'où vient le problème de l'appareil et si ça vaut le coût d'engager la réparation en passant par le service après-vente de la marque. C'est toujours bon à savoir. Ces repair cafés ont le vent en poupe, en ouvrir un est à la portée de tout le monde, le mode d'emploi est sur le site repaircafe.org.